Pour la prochaine Fraise, rech testeurs…

de lieux pour la dernière Fraise Party de l’année à Paris!!

J’ai besoin d’avoir des avis de testeurs intraitables qui sauront me dire si ils trouvent que l’un de ces deux lieux a toutes les qualités requises pour recevoir plein de fraisiens.
Je suis obligée d’abandonner le Sous Bock, la terrasse est géniale en été mais il me faut de nouveaux quartiers pour cette saison.
Mon choix s’est arrêté sur deux bars qui ont l’air assez grand pour nous recevoir, qui pratiquent des happy hours et qui ne ferment pas à 2h00 du matin. Le N’importe quoi est du côté de Chatelet, et le Dock bar est du côté d’Opéra…
Je vais aller faire un tour dans ces deux bars pour me faire mon opinion, mais autant vous faire participer (il n’y a pas d’obligation bien sûr, et rien à gagner à part ma profonde gratitude).
Vous avez jusqu’au 25 novembre pour me faire part de vos conclusions (après faut réserver et tout le tralala)!!

Les noix de lavage

Comme Galfi me pose la question, je décide de vous expliquer comment fonctionnent les noix de lavage

C’est en surfant chez Raffa (la pro des produits nettoyants écolos, je vous conseille d’ailleurs son livret ménager, une vraie mine d’or) que j’ai découvert ça.

Avec le temps, je deviens une véritable réfractaire des lingettes, des produits détachants anti crasse toujours plus efficace (mais toujours aussi toxiques). Bref, moins je produis de déchets et mieux je me porte (et c’est difficile quand on achète un paquet de gateau avec 3 emballages différents).

Alors, ce qu’il faut savoir c’est qu’avec des noix de lavages, vous allez devoir faire une vraie popotte, les noix seules ne suffisant pas (ça serait trop beau, quand même :) ).

Pour remplacer tous les tensions actifs, et autres magies des lessives industrielles, vous allez avoir besoin des ingrédients suivants:
il vous faut 4 à 8 demi noix de lavage dans un petit sachet,
Du bicarbonate de soude pour éviter le calcaire dans votre machine,
Des cristaux de soude pour aussi éviter le calcaire, dureté de l’eau, super bien expliqué encore une fois chez Raffa,
des balles de lavage,
En peu de vinaigre dans votre dernier eau de rincage
Et des goûtes d’huiles essentielles de lavandes sur le sachet des noix de lavage. Parce qu’il faut bien le dire, les noix de lavage, ça pue.

Mon sac d’un kilo de noix de lavage m’a couté 16€ et à priori je suis partie pour faire au moins une année avec, si ce n’est plus. Pour le reste, ça demande un investissement. Si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez faire vos balles de lavage vous meme parce que ça coute cher pour ce que c’est. Au pire, vous pouvez utiliser des balles de golf, mais ça risque de faire du bruit… :)

Des questions? :D

Moins j’en fais, et mieux je me porte…

La bloggosphère porte son lot de grosses feignasses…

Aujourd’hui, je vous parlerais de Beka.

Alors certes on a le même thème de blog et ,en soit ce n’est pas génant, ça veut dire qu’il a bon goût.

Cependant ; là ou je ne suis pas d’accord ; c’est qu’il a fait un joli imprim’écran avec ma bannière pin up que je me suis fait chier à faire et l’a foutu sur son blog… Sans compter que ses autres bannières sont des photos joyeusement pompées sur le blog de Bagatelles (les pantoufles et le nounours bleu)…

Bon, mon Beka, t’as besoin d’aide pour photoshop? Parce que dans ce cas, je t’en fais une de bannières. Le net est assez grand pour qu’on arrive à se différencier un chouï non?