En Belgique, c’est la fête des filles!!!

J’avoue : quand on m’a parlé de Girl Channel, je me suis dit qu’est ce que c’est encore que ce truc pourri qu’on essaie de me refourguer. Je n’y peux rien, je suis en mode méfiante de plus en plus souvent, c’est plus fort que moi. Par curiosité et également par professionnalisme (un partenariat avec laFraise pourrait être envisagé) je suis allée voir.

Et là, j’ai eu une très bonne surprise : tout en étant une chaîne complétement axée filles, le ton est impertinent et pas poufitas comme je le craignais. Il semble que la chaîne ne soit encore qu’à ses débuts puisqu’elle ne possède pour l’instant que quelques reportages.

Bien sûr comme c’est une chaîne belge, vous pouvez choisir entre le flamand et le wallon (le français quoi).

Allez jeter un coup d’oeil, ça vous fera marrer ^^ (et si jamais vous vous inscrivez, donnez mon pseudo :))

girl-channel-be.jpg

I Just Wonder…

Qui va mourir hein?

Parce que oui, comme plein de monde, je n’ai pas pu me résoudre à attendre la version française de’Harry Potter.

J’avoue que je n’en suis qu’à la 226 ème page (j’avoue que mon anglais n’est pas aussi fluent que je l’aurais espéré) et dans une première impression (il n’y a pas de spoil entre la journaliste du M6 minutes qui me sort un truc que je n’avais pas envie d’entendre et l’article du JDD que j’ai failli brûler) je le trouve hyper violent. Bien plus que le tome 6 qui, au fond, n’est qu’un volume de transition…

Bref, lire 659 pages en VF en 6h, je sais faire, mais alors la version anglaise est plus hardue. J’oublie la lecture en diagonale, et je me concentre sur chaque mot. Résultat, j’ai un ratio de lecture digne d’un enfant de CE1… C’est un peu frustrant. J’ai même failli aller directement à la fin du roman pour connaître la fin… (ou comment créer l’auto suspense ;)

Expo Pierre & Gilles, le royaume du kitsch

Hier soir, avec Jojo, nous sommes allées nous immerger dans le monde très kitsch de Pierre & Gilles.

Photographes mondialement connus pour leurs mises en scène, leur traitement de l’image (la photographie peinte, c’est quand même pas rien) et leurs univers très particulier; ils ont une exposition entièrement dédié autour de 120 photos. Beaucoup de personnalités ont posé pour eux à travers un portrait avec une thématique bien précise (même François Pinault y passe, c’est dire).

pierregilles_cosmonautes_se.jpg

 

Nous nous sommes promenées pendant une petite heure à voir des photographies colorées, faisant indéniablement partie de la culture pop, et qui fait également appel à une culture gay, et religieuse (mélangez tout ça, et vous obtenez des choses qui peuvent vou interpeller). On se colle le nez à la photo pour voir comment certaines choses sont faites, on se dit que certains traits sont faits à l’aérographe. On se dit que certaines photos doivent prendre un temps fou en terme de pose, de mise en scène, de retouche…

Une des photos qui m’a fait sourire était celle intitulé L’innocence : la photo représente une jeune fille qui mange des fraises. Mais c’est surtout la mise en scéne qui m’a plu : le portrait est posé au milieu de pots de fraisiers et des guirlandes de fraises tombent du plafond pour l’entourer :)

Je déconseille fortement cette exposition aus personnes pour qui le kitsch ne se limite qu’à un truc ringard, je pense que vous vous y ennuierez. En revanche pour les autres, je vous le conseille trés fortement.

iggy.jpg

 

Sinon, rien à voir, mais c’est en arrivant devant le bâtiment que je me suis rendue compte que c’était celui ou un épisode de Sex & the city avait été tourné… Ça m’a fait marrer :)

Exposition Pierre & Gilles au Jeu de Paume Concorde, entrée 6 euros.