Je veux les même!!

Depuis un petit moment, je lorgne sur ce look de la camarguaise courte porté avec des collants bien chauds et parfois réhaussés de grosses chausettes (guêtres ou jambières). (merci l’eshop d’esprit pour cette très jolie photo)

espritcollant

Je trouve ça définitivement très joli (et ce qui m’éloigne aussi de la fashion pointue attitude) et je veux la même chose.

Pour les bottes, je suivrais sans doute le conseil de Balibulles, avec une camargaise à 35€, on est bien loin des même vu chez Bata pour 79€ (même si leur modéle bleu-gris souris est super mimi et que la version dans la boutique en ligne ne donne rien du tout et que ça a même l’air moche – Vous voulez des conseils en photo? :D).

Par contre, pour les collants, alors là, je fais chou blanc. Parce que les collants gris jolis jolis sur la photo, y’a plus que du marron en taille 42 (groumpf) et les chaussettes sont en ruptures de stock (regroumpf). H&M, y’a pas, les vpcistes, y’a pas non plus (ou alors taille 2 ans), les trucs Promod, Etam & co qui ont des boutiques en ligne, que dalle, le Monop’ en bas de chez moi, rien non plus. La misère totale… Les jambières, je sais que je peux trouver ça chez American Apparel ou au pire, chez Decathlon (et oui, même eux font ça pour les danseuses).

Si vous croisez donc la route d’une paire de collants en laine grise torsadée, vous pouvez m’envoyer un message mental très fort (ou un mail, ça marchera peut être mieux) et vous serez bénis sur 15 générations. Non, ce n’est pas du tout trivial, et encore moins vénale de bénir des gens pour une paire de collants. C’est ma dernière chance de consommatrice, après, je laisse tomber et je garderais mes jambes derrière mon jean… (tiens, cet après midi je vais aller voir chez Phildar, je ne suis plus à ça près ^-^)

Et pendant ce temps là au Dune…

A part vendre des tee shirts et rencontrer des gens en vrai, j’assiste au Web Off (activité qui me prend pas mal de temps et qui fait que je ne blogge pas vraiment en ce moment) Une sorte d’équivalent du festival d’avignon off du « leweb » (qui soit dit en passant n’a pas l’air super passionnant, on a des diffusions en streaming ici, ça semble un chouille chiant… Guillaume, mon collègue qui y était, a fini par s’enfuir. Cependant on me dit que c’est aussi important d’être là bas pour certaines entreprises pour dire : « Certes c’est la crise, mais on est toujours là ». Ce qui se tient au final hein.)

Et donc au web off, des gens viennent et présentent leurs produits.

Entre qype, pocketsmith, aladom, polemus ou les fermiers d’à côté, j’avoue que c’est plutôt intéressant. Parce qu’en tant qu’utilisatrice du web, j’ai parfois tendance à passer à côté de certaines informations.

Mes bureaux en ce moment, sont super chouette, et Laurence, la cuistot/associée fait des petits plats trop trop bons!

Pocketsmith et les fermiers d’à côté ont fortement retenu mon intéret. Le premier parce que ça me permettrait peut être de mieux gérer mes comptes (je suis une quiche bancaire), et le second parce que j’aime bien l’idée de profiter de produits frais de saisons cultivés par un agriculteur loin de moins de 200 km.

Bref, le web est tellement grand qu’il y a plein de petites choses qui se développent dans tous les sens et que j’ai parfois du mal à savoir ce qui se fait et comment :)

Ça commence lundi…

(c’est rare, mais je vais parler de mon job ici, parce que pour une fois, mon bureau va se transformer en café pendant une semaine et ça, c’est chouette. Sans compter que j’ai un peu tout organisé alors hein, faut venir!!!)

Lundi 8 décembre, je serais au Dune pour installer tout le matériel pour l’événément de la fin de l’année : la boutique éphémère et laFraise Party…

La boutique éphémère? Mais qu’est ce que c’est? Et bien, comme son nom l’indique, c’est un endroit ou je vendrai les tee shirts, discuterai avec ceux qui veulent boire un café tout en regardant les 10 toiles exposées.

un super big up à nekoto qui nous offre un très joli flyer!!!

Des tee shirts à vendre donc (j’entends déjà les gens de la province râler, ben oui, désolée, c’est comme ça, la plus grosse concentration de la population française est basée en île de France, c’est pas juste, mais si c’était à Perpignan, croyez moi que ça m’irait très bien :)) et des super collectors de la mort. Comme celui là, ou celui là ou celui-ci ou encore celui là (exemple très concret qu’on peut faire des tee shirts de geek sans aucun copyright :p) ; et le tout en un exemplaire seulement. Si vous l’aviez loupé, c’est le moment de venir ou d’envoyer quelqu’un si vous ne pouvez pas vous déplacer pour vous le procurer.

Les toiles? Mais de quoi elle parle? Et bien j’avais envoyé un mail à une centaine de personnes, 50 m’ont répondu. Je leur demandais quels étaient pour eux les 10 meilleurs visuels jamais imprimés sur laFraise. C’est donc les 10 plus souvent cités qui ont été imprimés par Manzi (merci veuch pour le service de qualité :)). Je vous dirais un peu plus tard quels ont été les visuels retenus. Ces tableaux seront remis aux graphistes créateurs du visuel samedi soir lors de laFraise party…

Ah mais oui, y’a une Fraise party samedi 13 à partir de 19h30, c’est vrai ça!! Oui, messieurs, dames et comme l’année dernière, les présents repartiront avec du tee shirt ultra collector, pourrons apprécier une bière offerte par la maison (jusqu’à liquidation des stocks disponibles), grignoter un cake cuisiner par le Dune. Et il y aura sans doute Guillaume et ses potes DJ qui seront en train de mixer dans leur coin pour vous offrir une jolie ambiance musicale.

En gros vous savez tout!!

La semaine prochaine donc, vous avez le droit de nous rendre visite au Dune 18 Avenue Claude Vellefaux 75010 Paris, métro Goncourt ou Colonel Fabien.

Il est vivement conseillé de faire tourner l’info, je veux qu’on explose les scores de fréquentations!! :P

La bloggosphère réduit le degré de séparation…

Si vous avez vu le très chouette premier film de Will Smith « 6 degré de séparation » et si vous pratiquez le réseautage bloggosphérique, vous aurez peut être remarqué un fait : dans la bloggo, on connaît toujours quelqu’un qui connaît quelqu’un.

Ce qui réduit très fortement le 6 degré de séparation à 1, 2 ou 3 degré maximum. Preuve flagrante hier soir : l’une des personnes présentes qui co-tient topito est en coloc avec Marlou, l’ancienne coloc de Lâm. 2 degrés de séparation.

L’une des autres personnes présentes connaît elle Patrice. Paf, 1 degré de séparation.

Quant aux demoiselles voisines de tablées, on se connaissait via une autre personne qui nous a mis en relation. Et bim, à nouveau 1 degré de séparation.

C’est dans ces cas là que je me dis que la bloggo française est un microcosme. Tu connais toujours quelqu’un qui connaît quelqu’un, c’est la joie de ce beau réseau. Sans compter que la bloggo est très proche des entreprenautes, ces entrepreneurs du web qui tiennent un blog (ou pas). Le réseau de la bloggo, ce n’est pas que des gens qui écrivent des notes, mais bien souvent deviennent acteurs dans le web d’une manière ou d’une autre.

Au final, j’ai sans doute quelqu’un qui connaît directement Orianne Garcia (mon Loïc Lemeur à moi, je sais, je me répète), ou encore tété (qui tient un blog aussi), ou encore Laure Manaudou qui a tenu son blog également.

Après la question à se poser, c’est que faire de ce réseau ; parce que je ne vois pas trop quoi faire de cette information en l’état vu que je ne suis pas du genre à demander des autographes :)