Les sept vies de mon père…

Cette semaine est pleine de rebondissements : après une soirée ou le Père Noël nous a gâtés de cadeaux plein de surprises, nous être explosés le bide avec un plateau de fruits de mer gigantesque, ma mère m’annonce au dessert en souriant que mon père doit faire parti du clan des Mc Leod (rapport à Highlander et à Christophe Lambert, et ça me donne envie de caser ça ^^). Je la regarde avec un gros sourcil interrogateur et elle m’apporte un encart de la Dépêche du midi annonçant le décès d’un homme portant le nom de mon père, homme décédé à 102 ans.

Bon en fait, mon père n’est pas mort (puisqu’il était assis à côté de moi quand elle m’a apporté l’article de la Dépêche du midi), mais il y a pas mal d’homonyme paternel en France. Dont un qui était très vieux et habitant dans le coin, et qui a passé l’arme à gauche il y a quelques semaines. Et j’avoue que c’est tout ce que je lui souhaite à mon père : mourir à 102 ans. Si il pouvait vivre jusqu’à 100 ans et pas grabataire, ça serait chouette !

J’ai donc décrété que mon père serait un peu comme un chat et qu’il aurait sept vies, histoire qu’il ait un peu de marge en fait… :) C’est quand même très étrange ce genre d’encart dans le journal.

avis-de-deces

Et je crois que ça me ferait vraiment TROP bizarre le jour ou je trouverais un avis de décès annonçant la mort d’une femme portant le même nom et prénom que moi… Parce que bon, j’ai pas trop envie de décéder tout de suite, j’ai encore des choses à faire hein :)

La trêve…

Cette semaine est l’un des moments les plus calmes de l’année, une trêve ou tout devient plus zen, feutré et ou tout est mis sur pause pendant quelques jours…

Sapin-de-noel-decoration-cloche-2

Cette semaine est celle ou je glande soit chez moi, soit chez mes parents, à boire du thé de Noël, à manger (trop forcément), regarder tous les films de Noël qui vont des traditionnels Disney aux films ou on utilise deux neurones comme Une nuit au musée, Elf ou les films avec Père Noël dans le titre sur M6 qui font passer doucement le temps… Le temps qui tout d’un coup semble particulièrement figé, ou les minutes s’égrainent lentement. Ces vacances, c’est justement le moment de prendre conscience du temps tel qu’il devrait être normalement, ni sous une pression parisienne ou tout va très, trop vite. Et ça fait un bien fou de prendre à nouveau le temps de faire les choses…

Sapin-de-noel-decoration-1

Cette année, je suis calée au chaud, chez mes parents. Pendant une semaine ou je vais me faire chouchouter et ou je vais pouvoir leur faire des calins (oui, à 36 ans, je fais encore des calins à mes parents :p )

Et comme chaque année, le sapin de ma mère déchire tout (et ses petits gâteaux aussi et ses papiers cadeaux également).

Un jour j’irais fêter Noël à l’étranger. J’ai été voir comment ils faisaient en Allemagne, et j’avais trouvé Berlin toute jolie en rouge et or, avec une dédicace particulière au Feuerzangenbowle (boisson au nom imprononçable mais succulente) et les décorations extérieures sont bien plus jolies que celles sur les Champs Elysées (si vous avez été y faire un tour, je pense que comme moi, vous serez déçus : c’est laid ! ). J’irais bien en Australie aussi, juste pour fêter Noël en maillot de bain ou encore un voyage à Chypre, ou alors, soyons fous, un Noël en laponie finlandaise pour aller faire un bisou au Père Noël ^^ !

Sapin-de-noel-ours-1

joyeux-noel

 

Personnage-noel-2Personnage-noel-3Personnage-noel-1

article rédigé en partenariat avec lastminute

S’il ne devait en rester qu’un…

Au 50ème vernis, je me suis dit « Sophie, c’est un peu n’importe quoi. Quand même tous ces vernis à ongles ! Regarde celui là, en 6 mois, tu ne l’as mis qu’une seule fois… »

Vernis filleSophie, la fille qui a trop de vernis (et dire que j’en ai donné la moitié :-/)
Se rendre compte qu’on possède trop de choses, c’est aussi se dire qu’il serait bon de se débarrasser de ce qui nous encombre… Petit à petit et ; comme les choses au fur à mesure qui quittaient ma maison ; j’ai fini par me séparer d’un trait de caractère hérité de mon père, celui de la personne qui ne jette rien et garde tout. Et arrêter de garder ces objets pour de mauvaises raisons comme « Parce qu’on ne sait jamais. Parce que ça pourrait servir. »
Mon espace de vie m’a aussi aidé à quitter cette mauvaise habitude : passer d’un appart très grand à un beaucoup plus petit vous oblige à faire des choix drastiques.
J’ai donc appris à me délester de trucs qui m’encombraient. Je suis devenue une revendicatrice du partage et de la location. Et j’essaie d’acheter les choses dont j’ai besoin plus que des choses dont j’ai envie (même si je succombe encore souvent à certaines sirènes vestimentaires ou décoratives)…

Des choses, des trucs, des bidules, des objets, des affaires, des babioles, des bitonios, des bricoles, on a une quantité de synonymes pour dénommer les machins qui nous entourent… Et j’ai fini par me dire qu’au fond, c’est sans doute les objets qui nous possèdent plutôt que l’inverse…
Cette réflexion, ça fait un moment que je l’ai, et cet article par exemple m’a un peu conforté dans la démarche…

Je n’ai donc plus trop de scrupules à à vendre ou donner des meubles dont je ne veux plus et qui ont bien vécu. J’ai une règle : je vends sur le bon coin les choses qui sont encore en bon état, je donne les choses qui ont vécu mais qui fonctionnent toujours sur des sites dédiés, et pour les choses vraiment cassées dont on ne peux plus rien faire, c’est simple, c’est la poubelle (quand je vois ce que certains vendent dans une brocante et qui ne méritent qu’une seule chose, à savoir la benne, je comprends pourquoi ils n’arrivent pas à les céder à qui que ce soit).

Cela fait donc un petit moment que je me pose la question : et si il ne devait en rester qu’un des 16 vernis à ongles (j’en ai déjà donné la moitié à mes collègues), si je ne devais garder qu’un seul fard à paupière, un seul manteau, un seul pull? (oui, j’ai des questionnements du genre extrême parfois, et oui, je sais déjà quelle culotte je garderais si il ne devait en rester qu’une. Mais pour des raisons d’hygiène pure, je ne soumets pas mes petites culottes à cette question :))

Et pour toutes ces choses, je sais déjà quels sont les cosmétiques / vêtements que je garderai. Parce qu’au fond, je mets souvent les mêmes vernis, les même fard à paupières, les même jeans, les même tee shirts / pulls / sweat gris ou les même manteaux…

Je fais le tri, je désencombre et je vous dis? (d’ailleurs, si vous voulez faire le tri, c’est peut être le moment aussi ^^)

La recette du Rainbow Cake

La semaine dernière, je me suis lancé un défi : faire un Rainbow Cake ! Le défi est lié au fait que :

1 – ça prend du temps à faire

2 – J’ai un four pourri

3 – C’est plus trop à la mode, c’est une recette qui date de 2009, old total quoi.

gateau arc en ciel

(oh, le gateau qui aurait rencontré un schtroumpf et du vomi de licorne)

Le résultat est loin d’être satisfaisant : les génoises n’étaient pas assez cuites, ce qui rendait mon gâteau assez roboratif (ou celui qui cale vraiment vraiment bien et ou tu n’as pas besoin d’une deuxième part). Du coup en 2014, je m’achèterai un nouveau four. En attendant, je vous donne la recette parce qu’à part le fait que ce soit long, c’est assez facile à faire et plutôt bon !

[Lire plus...]

La sélection shopping qui brille du Nouvel an

Fin novembre, on m’a demandé « Au fait, tu fais un truc pour Nouvel An? ». Sur ces cinq dernières années, c’est bien la première fois qu’on me pose la question aussi tôt : mes derniers nouvels (nouveaux?) ans se sont tous calés plus ou moins à l’arrache, plus ou moins 10 jours avant la date fatidique, soit chez moi, soit chez des potes. Qu’on me pose cette question me renvoyait à ma jeunesse ou on préparait Nouvel an dès début décembre et ou on finissait à 50 à faire la fête dans un garage d’un pavillon de banlieue :p

Plus jeune, je faisais vraiment attention à ce que je portais pour l’entrée dans la nouvelle année à base de « quelle tenue porter pour Nouvel an? ». Maintenant, hmm, je crois que je peux dire que je m’en fous un peu. Non pas que je sois un peu blasée (ou alors en fait, si) mais ça n’est pas une soirée qui change plus qu’une autre dans l’année :p

Du coup, je me suis mise en mode Moi à 25 ans « Hiii, faut que je me trouve une robe pour Nouvel An » et j’ai été chercher des robes à paillettes qui en jettent. (attention les yeux, sortez les lunettes ^^)

robe-bustier-violette-sequin-asos robe-nouvel-an-paillette-vert-bleu
Robe violette Asos // Robe bleue et verte Asos
robe nouvel an paillette zalando robe nouvel an noire zalando
Robe à paillettes dégradées Apart // Robe noire et jaune Apart
robe-scintillante-noire-asos-fete robe-sequins-noir-asos-fete
Robe noire scintillante French Connection // Robe noire Frock and Frill
Robe-bustier-noire-paillette-zalando robe paillette nouvel an zalando
Robe bustier noire Laona // Robe Vila
On se retrouve pour une sélection de chaussures à paillettes? (parce que si on ne met pas de paillettes sur ses vêtements, on peut en mettre sur ses pieds hein? ^^)

(et je fêterai cette fin d’année avec des gens que je ne connais pas, enfin j’en connais au moins un, mais il y aura une piscine, c’est déjà ça :p)

Les liens indiqués sont des liens affiliés.