Histoire de compensées…

Je suis capable d’écouter une chanson en boucle pendant longtemps sans en être écœurée, je peux lire un roman qui m’a plu plein de fois sans m’en lasser, je peux avoir une manie presque clinique pour des motifs à pois, je peux être archi fan d’un artiste pendant très longtemps (d’où mon pseudo que j’ai choisi il y a plus de 5 ans), je peux porter une fringue hyper longtemps et être désespérée le jour ou elle devient usée et trouée, je peux tellement aimer une photo que je finis par l’imprimer en grand, juste pour pouvoir l’apprécier chaque jour et jamais de ma vie je ne saurais vivre sans chocolat noir…

Bref, des choses que j’aime avec excès, il y en a quand même un sacré nombre. Mais en fait je pense qu’on a tous des sortes de tics, ou de trucs qui reviennent régulièrement dans notre vie sans qu’on en explique vraiment l’origine…

Les compensées et le cuir couleur cognac en font aussi parti… (ou comment en rajouter une manie de plus :))

Déjà parce que les compensées, ça me rend grande et ça pourrait même faire croire que je suis élancée (mon mètre 60 est ravi) et que depuis ces compensées rouge j’ai découvert un certain confort du talon ^^
Et aussi parce que je porte cette couleur au pied avec de chouettes bottes que j’ai depuis plus d’un an (et que je n’ai pas du tout payé ce prix là, merci les soldes)…

compensees shoemint lambert frye corrina

Donc là, j’hésite entre les compensées de Shoemint (le site américain équivalent de The Fabshoes) à gauche et les Compensées sur le site de Javari à droite.
Là pour le moment, je suis incapable de décider lesquelles je veux (c’est peut être lié au fait qu’il fait -2° dehors ^^)…

[poll id="2"]

(je te demande ton avis, parce qu’on sait jamais, tu pourras peut être influencer mon choix :p)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Laissez votre commentaire!