37 ans et des cheveux blancs…

Voilà, ça y est, je plonge joyeusement vers la quarantaine.

sophie-1978Comme j’étais insouciante et choupette quand j’avais un an :)

Autant l’année dernière, j’étais en mode Youhou, 36 piges, c’est chouette ! Autant cette année, ça me fait suer.
Ça me fait vraiment bizarre parce que 40 ans (même si c’est dans trois ans, mais 3 ans, c’est quoi dans la vie d’une femme hein?), c’est un peu l’âge de la sagesse, d’une certaine maturité, de la sérénité, d’une coolitude extreme, des projets aboutis, de plein de choses que tu as du cocher dans ta liste de 100 trucs à faire avant tes 40 ans, liste que tu as faite à 25 ans, pour quand tu seras vieille. Oui, ces 40 ans sont une véritable image d’Épinal, tout comme j’avais aussi une vision bien particulière de la trentaine (mais qui s’est révélée bien mieux que l’image que j’en avais ^^)…

Et j’ai juste l’impression d’avoir gaspillé mon temps à papillonner continuellement comme une ado qui aurait 15 ans pour toujours, alors que putain meuf, t’avais des trucs à vivre, à faire, à explorer au lieu de rester le cul collé au fond de ton canapé.

Avec mes collègues qui ont majoritairement 10 ans de moins que moi, je ressens pour la première fois le fait de ne plus faire parti d’un groupe social défini par l’âge : comprendre, je ne fais plus partie des jeunes. Réflexion particulière puisque trainer avec des vieux ne m’a jamais posé de problèmes, mais là, être dans cette phase du ni jeune ni vieille, ce flou artistique du temps humain, c’est un peu étrange…
Avant dans mes anciennes boîtes, on avait peu ou prou le même âge, ça passait facilement.
Et même si mes collègues sont choupettes à me dire « ah mais chaque fois j’oublie qu’on n’a pas le même âge » ou « Quand j’aurais ton âge, j’aimerai tellement être comme toi », bah il n’empêche : j’ai vieilli. Je bois 5 verres dans une soirée, j’ai une gueule de bois le lendemain ; je fais 40 minutes de sport un soir, je mets 72h à m’en remettre tellement je suis toute perclue de courbatures ; et il m’arrive régulièrement de me coucher avant minuit : j’ai désormais besoin de plus de sommeil qu’avant ou je pouvais me coucher souvent à 1h du mat (mais c’est peut être aussi parce que j’ai un mec qui ne sait pas faire de grasse mat et cette incapacité a récupérer rajoute sans doute au cafard ambiant).

Bref, ça me déprime les enfants, ça me DÉPRIME ! Je jure mentalement tout le temps parce que ça me saoule. Si j’oralisais ces insultes, on pourrait penser que je souffre d’une Tourette… Et de là à dire que c’est un refus d’acceptation de la mort d’un point de vue philosophique, il n’y a qu’un pas. Avant je me disais que c’était cool de vieillir, là, non, je ne trouve plus ça très cool. Je trouve ça juste relou. Je crois que je me fais une crise de la trentaine un peu en retard ou une crise de la quarantaine un peu en avance, bref.

Certes, j’ai encore 3 ans pour faire tout ce que je dois faire dans ma liste des trucs à faire avant 40 ans, mais encore faudrait il que mon compte en banque soit aussi garni que le PIB de la Micronésie (soit 327 millions de dollars en 2012, ( oui, je me suis renseignée au cas ou ) Oui, je sais, je ne fais pas BEAUCOUP d’efforts !

(Je me prédis des prochains jours ou je vais être chiante avec moi même à m’autoprendre la tête, mais je serai sympa avec les autres parce qu’ils n’ont pas à payer mes prises de tête relou. Je vais aussi travailler au lâcher prise, et aller lire des livres sur le bouddhisme, ça devrait me détendre).

Hb37

Commentaires

    • Sophie a écrit

      J’ai l’air de me plaindre comme une vieille (du coup, je souris avec tendresse quand mes collègues de 26 ans se plaignent de leur grand âge). Je suis devenue la maman de la boite à défaut d’avoir mes propres gamins :p

  1. a écrit

    Ah la la
    J’en ai 35 et je pense aussi a la quarantaine qui approche
    ce qui me gave le plus c’est les personnes qui te disent dépêche toi pour faire des enfants… sont gentils mais je suis célibataire et j’ai pas encore croisé le chéri qui me permettra d’en avoir. Je préfère ne pas avoir d’enfant que de mal les élevés.
    fin bon ya comme ça des petites réflexions que j’ai du mal a supporté.
    Pour les cheveux blanc je suis habituée j’en ai depuis mes 16 ans alors ce sont des compagnons de longue dates.

    • a écrit

      J’ai la chance de n’avoir strictement personne qui ne me met la pression pour les gamins : ni ma famille, ni mes potes. La seule personne qui s’est permis une remarque était le beau père de mon frère, c’est dire :) `
      Après, comme je dis, si j’en ai pas c’est cool, si j’en ai c’est cool aussi. Faire des enfants ne fait pas parti d’une obligation pour me sentir comblée en tant que femme (j’aime pas les hopitaux et je ne cours pas après le bonheur incommensurable d’être mère : j’aurais surtout l’impression d’avoir un alien dans le bide :p)

      • a écrit

        Pareil si j’ai des enfants tant mieux sinon pas grave.
        Pis bon la grossesse et l’accouchement ça me fait un peu flippé alors suis pas préssée d’y etre enceinte.

        Mais les cheveux blancs eux je m’en passerai volontiers.

    • Sophie a écrit

      Ah, mais c’est pour ça que je fais tellement moins que mon âge, tout s’explique ! :)

      Sophie, championne régionale de raleries ^^

  2. Nadège a écrit

    Je suis passée du côté obscur en septembre dernier puisque j’ai eu 40 ans… A 37 ans, j’ai moi aussi senti le vent tourner et la quarantaine se rapprocher. En fait, dis-toi une chose : les 40 ans d’aujourd’hui ne sont plus les 40 ans d’il y a 20 ans ! En règle générale, on se sent beaucoup plus jeunes dans nos têtes ! Le plus difficile, c’est de verbaliser cette dizaine !!
    Et donc bon anniversaire :-) :-) :-) !!
    (PS : si ton patron avait voulu de moi, tu n’aurais plus été la plus âgée dans ta boite ;-) !!)

    • Sophie a écrit

      Bah oui, je sais qu’on a une vision erronée de l’âge arrivant puisqu’on a tendance à le comparer à celui de ses parents. Et même si j’ai des parents jeunes, je sais aussi que les quarantenaires que je côtoie aujourd’hui sont beaucoup moins « plan plan » que ceux d’il y a 20 ans.
      J’ai pas mal de potes qui a 40 piges font toujours du skate, et se promenent en baggy (ce qui est pas mal fait pour me rassurer)
      Et merci :)

  3. a écrit

    Ohhh! Te met pas dans cet état la ma Sophie, pour les gens qui te fréquente tu es pas si « vieille », et même si ta liste a encore plein de choses à rayer, avec tes « nombreuses » années d’expérience, tu devrais savoir qu’en trois ans, TOUT peux changer dans une vie. Malheureusement nous ne sommes pas tous la Micronésie. M’enfin, joyeux anniversaire quand même ;)

    • Sophie a écrit

      Bah, on est toujours le vieux de quelqu’un (ou son jeune) :)

      Mais il y a des filles plus âgées que nous aussi dans la bloggo et qui font encore des trucs rigolos, ça me rassure joyeusement ^^

    • Sophie a écrit

      Merci Corinne :)
      (je râle pour la forme parce que je n’échangerais pas mon âge pour celui de mes 27 ans, j’aime trop le confort et la liberté que j’ai acquis depuis !)

  4. Valérie a écrit

    Happy you today!

    C’est marrant, je vais en avoir 39 dans quelques jours et j’ai la sensation que ton texte traduit mes pensées.

    Je ne me sens pas vieille du tout mentalement mais mon corps prend un malin plaisir à me le rappeler quotidiennement et quand je regarde mes stagiaires, elles ont, en moyenne, 20 ans de moins que moi maintenant.

    Et j’avoue parfois, je dis bien parfois, ça me déprime mais finalement ma vie n’a jamais été aussi géniale qu’en ce moment :-)

    Vive nous!

  5. Benoit a écrit

    Joyeux Anniversaire…
    Je suis assez d’accord avec le fait que lorsque tu fais des trucs un peu fou-fou (genre te coucher à 3h du mat) tu mets une semaine à t’en remettre!
    J’arrive dans la 40aine cette année et en dehors du côté physique, le pire c’est que dans ma tête j’ai l’impression d’avoir 25 ans. Et lorsque je parle avec les jeunes de 20/25 ils me regardent comme un vieux alors que dans ma tête j’ai le même âge qu’eux… Alors là, je prends cher à chaque fois.
    En dehors de ça, j’assume plutôt bien, seul sans enfant je vis ma vie presque comme je le veux sans rendre de compte à personne surtout qu’a 40 personne n’ose te le demander alors qu’à 30 ou 25 c’est chiant le « t’es pas marié, t’as pas d’enfant…. »
    Bref il faudrait avoir 40 de vie, et 25 de physique ça serait top ça

  6. a écrit

    Profite tout de même bien de ton anniversaire…
    Moi aussi, je commence sérieusement à voguer vers la quarantaine. Bah… pour l’instant, je ne suis pas contre. (Enfin, on verra bien quand le 4 et le 0 s’afficheront ! ;) )
    Happy Birthday !

    • Sophie a écrit

      Non mais j’ai des phases comme ça, ou je ne sais pas pourquoi, c’est plus dur que d’autres. Une amie m’a dit que j’avais du mal avec les chiffres impairs. Elle n’a peut être pas tort quand on voit que le cap des 35 m’a bien gavé aussi…
      On verra, peut être que le cap de la quarantaine ne sera que sérénité :p Tu me diras? ^^

  7. a écrit

    Moi je passe le cap des 30 aujourd’hui, ça fait un peu bizarre d’y penser et puis ça va :)

    Je ressens aussi le corps qui suit un peu moins, mais j’ai pas été trop fofolle dans ma jeunesse, donc pas de quoi regretter nuits blanches (j’ai du en faire 2-3 dans ma vie) ou grosses soirées… Sinon au niveau alcool dans les soirées, je remarque que je me limite beaucoup plus, mais c’est assez positif: en étant assez timide dans les soirées, ça m’aidait à me désinhiber. Je suis encore pas mal réservée, mais maintenant je m’en fous! Donc moins besoin de faire la fofolle pour me faire remarquer, une ou deux pintes de bonne bière pour les grosses soirées.
    Pour le reste se donner le cap de garder une bonne hygiène de vie (sport, repas…), j’ai une amie nutritionniste qui m’a donné pas mal de bons petits conseils…. faire rentrer de nouvelles habitudes, toutes simples, une par une, un chouette défi pour la prochaine décennie pour moi :)

    • Sophie a écrit

      Alors la bouffe et le sport, c’est effectivement un domaine ou je suis TRES TRES perfectible, mais j’y travaille, et je me dis d’ailleurs que là, faudrait que je me penche dessus (parce que j’ai décrété que je vivrais jusqu’à 100 ans au moins et de manière autonome ^^)

  8. Lunem a écrit

    Je suis trop une quiche, j’ai liké ton post le jour J sur Facebook et je ne t’ai même pas souhaité un joyeux anniversaire :D Donc bon [non]anniversaire! :) Je te souhaite moins de prise de tête et plus de PIB de la Micronésie!

  9. a écrit

    moi j’aime bien commenter les vieux billets, surtout pour te dire que peu importe l’âge. Voilà.
    Et que je t’aime aussi ma copine.
    :)

    (c’était Marlène Scott Bakula qui revenait dans le passé pour te souhaiter un joyeux anniversaire)
    :)

Laissez votre commentaire!