A propos

Sophie a vu le jour un matin du mois de février 1977 (l’une des meilleures années qui soit : le premier Star Wars sort au cinéma. Il y avait déjà des mesures d’austérité au Portugal, mais c’est moins vendeur).
(oui, je parle de moi à la troisième personne, c’est mon côté Alain Delon ^^)

Elle a grandi dans une famille joyeuse, pleine de rires, de curiosité et de bricolage (mon père montait déjà des PCs en 1985 et sait couler une terrasse en béton nickel, quant à ma mère elle peut créer une tente 3 pièces en crochet et finition dentelle), le tout dans le cadre chatoyant de la jolie ville séquano-dionysienne qu’est Sevran.  (bon en fait, Sevran, c’est devenu pourri, c’est pas pour rien que mes parents se sont barrés du côté de Toulouse ou que le maire fait la grève de la faim parce qu’il n’y a pas un euro dans les caisses).

Entre les vacances avec ses grands parents qui l’emmènent crapahuter à la montagne au milieu des moutons, des poules, des pigeons et des lapins, un oncle qui adore les animaux et des parents qui ont eu leur période arche de Noé, Sophie a fini par avoir le contact très facile avec les animaux (et les bébés aussi, mais c’est une autre histoire).

Déjà très à l’aise avec des PCs grâce à son père qui apporte au foyer familial des jeux vidéos sur disquette 5″ 1/4. Elle gagne sa première ampoule sur la première console l’Atari 2600 ( :love: . :love: ). Elle rencontre des jeux très pixelisés comme Castle of Wolfenstein (et là, je vais parler comme une mamie, mais voilà le avant et le après) et plein d’autres jeux, mais les RPGs gardent sa préférence de coeur…

Elève moyenne, elle passe son temps entre bouquiner dans la bibliothèque de quartier et l’ordinateur parental ou écouter les vinyles de ses parents de Stevie Wonder, à Madonna en passant par Police…

En 1995, elle fait la rencontre qui change sa vie : Internet vient d’entrer dans le foyer. Ça sera le début d’une relation intense et passionnée qui ne la quittera plus. Tellement qu’elle finira par en faire son métier. En 2005, elle tombe sur le blog de Laurel, puis celui de Larcenet (qui a fermé depuis très peu et ça me rend tellement triste) et décide d’en ouvrir un aussi. Internet lui apporte des ami(e)s, des vraies, de cœur, du boulot, un appart, des rencontres cools très souvent et des apéros : plein ! :)

Voilà, depuis elle a fait plein de choses dont elle est plus ou moins fière (comme feu 9irl5 par exemple), mais ce qui est définitivement chouette et un vrai luxe au quotidien, c’est d’avoir un métier qu’on aime et qui soit plus qu’alimentaire… Et sur Linkedin, vous pourrez découvrir mon parcours professionnel (oui je pratique l’autodidaxie :))

Aujourd’hui, je travaille chez A little Market.

chat-kennedyKennedy, mon poilu since 2007…

Et pour finir, en vrac :

  • Je ne fais pas d’échanges de lien.
  • Je suis bien plus active sur Twitter que sur Facebook et je collectionne les filtres sur Instagram ^^.
  • Je tente de prendre des photos correctes avec mon Pentax K10D et mon objectif préféré le 50 1/4 :love:
  • Le plus beau chat du monde, c’est le mien et il s’appelle Kennedy.
  • J’ai quelques monomanies dont le chocolat noir, les réseaux sociaux, les pois et le Tariquet…

Pour me parler, vous pouvez utiliser le formulaire de contact ou un mail à larcenette sur gmail.com (faut rajouter un @ hein :))

Voilà, vous savez tout!

Bisous <3

Sauf mention contraire, l’ensemble des textes et des photos présents sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelque forme que ce soit, sans autorisation préalable. J’ai quelques photos que j’aime bien, et je tiens à être citée pour ce que j’ai fait même si ça n’est pas du Willy Ronis ^^

Commentaires

  1. Psyelodie a écrit

    Coucou,
    Une fan de tariquet et de Manu Larcenet, je ne pouvais pas laisser passer ça : j’ai découvert le retour à la terre alors que j’étais moi même exilée dans la campagne arrageoise et j’ai vite acheté tous les volumes ; ça m’a bien aider à lutter contre la dépression ! Depuis j’ai retrouvé Larcenet d?s que j’ai pu (et récemment avec plaisir dans l’illustration du journal d’un corps ) et en déménageant à Bordeaux j’ai gout? aau Tarriquet …. Et je ne l’ai jamais quitté !!
    Alors à bientôt, après Barcelone, je vais lire tous tes post et je reviendrai les commenter avec plaisir.

Laissez votre commentaire!