Paris Face Cachée et le Père Lachaise

Ma vie, mon blablaParisPhoto
6 février 2013 / By / , , , / 19 Comments

Le week end dernier avait lieu Paris Face Cachée, la seconde édition. Cet événement permet aux parisiens de découvrir des lieux habituellement inaccessibles aux habitants de la capitale à travers des visites décalés et inédites.

Bien qu’étant hyper attentive aux heures d’ouverture des réservations, je n’ai pas pu avoir tout ce que je souhaitais : la majeure partie était déjà complet avant l’heure officielle (l’organisation est un peu à revoir). Ce qui m’avait mis l’eau à la bouche et faisait briller mes yeux, c’était les ateliers des meilleurs ouvriers de France artisan chocolatier, et la visite de l’observatoire de Paris (et je note dans un coin qu’on doit pouvoir visiter ces lieux malgré tout) et j’étais un peu déçue de ne pas mettre la main dessus.

Mais j’ai pu prendre une visite pour le Cimetière du Père Lachaise le samedi matin, et une visite dans Paris le dimanche soir…

Levée tôt samedi matin (oui, me lever à 8h30 un samedi matin, c’est tôt pour moi), j’ai rejoint un groupe d’une trentaine de personnes au Cimetière.
Et cette visite du Père Lachaise fut une vraie surprise (parce que les conditions glaciales avec un peu de pluie, et un chouille de soleil de temps à autre, c’était tout sauf optimum) et ce fut génial, j’ai A-DO-RE!

Cimetiere du pere lachaise
Le guide, Thierry Le Roi, un homme affable, friand de bons mots et complétement passionné par son sujet nous a fait traversé le cimetière en nous racontant l’histoire du lieu et les anecdotes de ses occupants, figés dans leur dernier lieu de repos. Il nous a raconté des choses très émouvantes et d’autres très drôles. Et bien qu’étant dans un lieu ou la mort règne, c’est surtout la vie, l’existence passée qui a dominé pendant ces trois heures. Et c’était beau. (ça se sent que j’ai kiffé là ou pas?)

Cimetiere du pere lachaise

Le bordel des tombes installées de manière anarchique, mais en fait non dans le cimetière dit romantique

On a pu découvrir aussi des œuvres d’art funéraires, des tombes complétement hors normes et d’autres très sobres. Et ces tombes n’ont souvent rien à voir avec la stature de la personne en question. Un illustre inconnu à la tombe la plus haute du cimetière : 21 mètres de haut! L’ancien consul Felix de Beauséjour a fait plusieurs voyages en Egypte et en a gardé le gout de choses pyramidales (ou conique dans son cas). On se demandera si il n’avait pas un problème d’ego (on l’aperçoit d’ailleurs au bout de l’allée sur la photo en dessous )

cimetiere pere lachaise felix beausejour
victor noir cimetiere pere lachaise
On a aussi pu découvrir la tombe d’Yves Montand et Simone Signoret (et ses 3 bouleaux blancs qui étaient dans leur jardin et replantés près d’eux, pour que les rossignols puissent encore chanter au dessus de leurs têtes), la tombe d’Allan Kardec, le père du spiritisme (qui en fait n’est pas enterré au Père Lachaise), un arrêt devant la tombe d’Oscar Wilde (tombe qui prend vraiment des allures d’art funéraire), la visite de Victor Noir, jeune opposant au régime napoléonien (surtout connu pour une histoire saugrenue de fertilité), celle d’Edouard Lockroy (à qui ont doit la Tour Eiffel), Mr Honoré de Balzac (et une anecdote assez amusante avec l’oraison funèbre faite par son ami Victor Hugo accompagné d’une chute)…. Bref, un long parcours ou notre guide avait une anecdote toujours intéressante à raconter. Cet homme est un véritable amoureux de ce cimetière et ça se sentait à chaque pause (et son cri de tristesse quand il a vu la tombe d’Oscar Wilde fraîchement rénovée, à nouveau recouverte de baisers qui abiment à chaque fois un peu plus cette œuvre)…

Cimetiere du pere lachaise

Ce que j’ai trouvé vraiment très très mignon, ce fut Mr Henri Salvador, inhumé juste devant Edith Piaf. Ses dernières volontés furent les suivantes : « Je veux quelque chose de sobre, et je ne veux pas lui faire d’ombre ». La plupart des tombes possède une stèle plus ou moins haute, mais en faisant cela, il aurait caché la tombe d’Edith Piaf installée juste derrière. Je trouve ça assez classe (et comme dirait notre guide « et quand on connait l’homme, on sait que l’élégance ne fut pas une de ses principales qualités de son vivant! ».)  Et on fête en octobre cette année les 50 ans de la mort de la Môme…

L’autre chose, c’est que dans cimetière furent amenés Jean de LaFontaine et Jean Baptiste Poquelin, aka Molière. A l’époque de leur mort, le cimetière du Père Lachaise n’existait pas encore mais vu que le cimetière était loin de la ville, les parisiens le boudait. Du coup, l’empereur s’est dit : « Installons des stars, ça fera venir les gens! » Et bien bingo, en installant La Fontaine et Molière plus de 100 ans après leur mort, les inhumations triplèrent en quelques années. Le marketing funéraire était déjà actif :p (et ça marche toujours : le cimetière est complet, il faut attendre qu’une place se libère pour pouvoir y être installé, un véritable marché locatif à côté des stars ^^)

epitaphe cimetiere pere lachaise

Et cette epitaphe est simplement parfaite. Il n’y a strictement rien à ajouter à la stèle d’un couple d’inconnus situés à côté de Chopin et Pierre Desproges…

Et Dimanche, avec ma copine balbc, nous allâmes affronter le froid et la pluie pour assister à une visite des lieux de Paris. Visite très classique. Je n’y ai pas appris grand chose. Et après avoir connu Thierry Le Roi, il est difficile de faire aussi bien en fait. Du coup, j’ai été un peu déçue. Sans doute parce que le côté cachée de Paris Face Cachée n’était pas trop respecté Mais j’ai eu le temps de faire 2 photos entre 2 averses

Vue du Louvre et du pont des arts du Pont Neuf

Musee du louvre Pont des arts

Je vous conseille fortement de profiter des connaissances de Thierry, qui officie sur un site nommé Necro Romantique. La visite vous coutera 10€. Mais ça vaut largement son prix!

Je n’ai qu’une seule envie : y retourner! Mais quand il fera beau et chaud

Et je recommencerais Paris Face Cachée l’année prochaine, mais je ne ferais QUE des choses en intérieur cette fois ci!

Vous aimerez aussi...

Quand le street art s’installe dans une école parisienne…
13 juin 2017
Mes podcasts préférés
6 juin 2017
Visiter Berlin : Un après midi à Tempelhof
1 juin 2017

19 Comments

  1. Claire dit :

    J’étais également au taquet, à la première heure, pour m’inscrire à plein de visite de Paris Face Cachée et pourtant beaucoup étaient déjà complètes, j’étais un peu déçue J’ai quand même réussi à m’inscrire pour la « visite » du cantonnement militaire sous le champs de Mars (qui se limite à l’entrée puisque le reste est utilisé par la société d’exploitation de la Tour Eiffel pour les employés), c’était sympa mais un peu court (45 minutes) pour 10€ et je n’ai pas appris grand chose… J’ai déjà découvert toute seule le cimetière du Père Lachaise, mais avec le guide (et vu ton enthousiasme ^^) cela donne vraiment envie merci pour l’info !

    • Larcenette dit :

      je trouve le concept de Paris Face Cachée vraiment chouette, mais assez perfectible du point de vue de l’orga. Et pour le Père Lachaise, je pense que j’irais avec une carte ou un truc comme ça.
      Mais en fait, je ne sais pas si sur les cartes ou les guides, il y a les même anecdotes que celles racontées par notre guide. Et ce mec est un vrai passionné qui a pris son temps pour nous transmettre son amour des lieux. C’était vraiment bien (je crois bien que je suis intarissable d’éloges concernant ce monsieur

      • Sophie dit :

        Bonjour ! Votre article est super mais il nécessite quelques petites corrections, comme par exemple au sujet de la plus haute sépulture, ce n’est pas Félix de Beauséjour mais Félix de Beaujour. Et quand à votre photo présentant l’épitaphe, il ne s’agit pas d’un illustre inconnu mais de Jean-Louis Fournier, écrivain célèbre, journaliste, parolier et auteur d’émission télévisée. Il n’est pas mort et à acheté cette concession et fait graver cette épitaphe de son vivant. Sa dernière épouse elle est décédée et y repose depuis peu.

  2. auroreinparis dit :

    J’adore Père lachaise mais n’ai jamais eu l’occasion de faire la visite guidée, ça a du être vraiment un super moment ( et tu le relates de manière passionnante !). La visite du soir en revanche, t’auras au moins rapporté de jolis clichés !

    • Larcenette dit :

      Oui, j’ai pu faire des photos le soir, mais j’étais complétement frigorifiée… Les visites en plein air en février, c’est fini!

  3. annouchka dit :

    J’habite juste à côté du Père Lachaise, c’est un endroit que je connais bien
    J’y allais souvent quand j’étais enceinte, j’avais du temps à l’époque, c’était le printemps et il faisait beau et chaud et j’aimais bien me promener sous les arbres au milieu des tombes. Malgré le côté morbide de l’endroit je trouve l’espace très vert et accueillant… Bizarre ! J’y suis retournée plusieurs fois en poussette mais pas facile avec les pavés !

    • Larcenette dit :

      Et comme l’a dit notre guide, le Père Lachaise est l’espace vert le plus grand de Paris et possède plus de 5000 essences végétales différentes (j’ai tout retenu :))
      Par contre, je me dis qu’effectivement, en poussette ça doit être un peu impraticable…

  4. Prizelek dit :

    J’ai decouvert Thierry l’année derniére grace à Paris Face Cachée. et depuis je fais regulierement des visites avec lui.
    J’ai fait la même visite de Paris mais le samedi soir et j’ai étè trés déçue du guide et du parcours. Heureusement que mes autres visites ont remonté le niveau

    • Larcenette dit :

      et vu ce que je commence à lire, il semble que la visite à Ivry était chouette. Quel que soit le lieu, l’enthousiasme des guides est franchement important

  5. Prizelek dit :

    Ah et je vous rassure l’année dernière question organisation des ventes c’était pire. toutes les reservations annulées… mais bon c’est comme ça que j’ai eu mes billets.
    Cette année ils ont voulu faire des pré-ventrs avec leurs partenaires mais ils ont mal géré une fois de plus

    • Larcenette dit :

      En même temps si chaque visite ne permet que 30 personnes (c’est le nombre que nous étions plus ou moins samedi matin) on comprend que ça part très vite et qu’on ne puisse pas tous être contentés me paraît effectivement évident (mais j’ai hâte qu’ils réitèrent l’opération l’année prochaine

  6. Onee-Chan dit :

    Je trouve ton article magnifique
    J'avais adoré m'y promener déjà sans guide, me laisser aller à mes impressions et découverte, mais avec un bon guide ce doit être génial. J'ai très envie d'y revenir

  7. Susan dit :

    De très belle photos

  8. kakurenaide dit :

    ça donne envie d’aller visiter!!

  9. suprlipopette dit :

    Merci pour cette chouette balade. Afin de résoudre l’énigme de l’épitaphe de fin « On sera près de Molière, Chopin et Pierre Desproges. Sur la dalle, on gravera nos deux noms et une épitaphe : « Finalement, nous ne regrettons pas d’être venus ». » à lire dans « Veuf » de Jean-Louis Fournier http://www.livredepoche.com/veuf-jean-louis-fournier-9782253167310

Laissez votre commentaire !

A propos

Bienvenue sur mon blog ! Je suis Sophie, j'habite Paris depuis 8 ans et c'est une ville que j'aime beaucoup. J'adore voyager et faire des photos de mes excursions d'ou je ramène toujours une spécialité culinaire J'ai un chat adorable qui s'appelle Kennedy et une bicyclette dorée qui s'appelle Irène. Soyez les bienvenus chez moi :)

Le tricot pour les Sans Abris !
Le tricot pour les Sans Abris !
J’aime
J’aime
Les jolie choses chez MonShowRoom
La bonne adresse parisienne
La bonne adresse parisienne

Un repas vegan, rasta et bon ? Direction Jah Jah by le Tricycle !


Notice: Trying to get property of non-object in /home/larcenet/www/wp-content/plugins/jetpack/modules/gravatar-hovercards.php on line 238
%d blogueurs aiment cette page :