Street art à Berlin : une promenade à Teufelsberg

PhotoVoyage
22 mai 2017 / By / , , , / 6 Comments

Lors de notre voyage berlinois, Charly, un pote de Mr F cherchait un point de vue agréable à Berlin pour profiter de la ville. Et en fouillant sur les internets, il est tombé sur la Colline du diable, aka Teufelsberg. Il y avait peu d’infos, pas vraiment de choses officielles et des choses contradictoires, c’est ouvert, c’est fermé, c’est public, c’est privé, mais ça avait l’air assez dingo : des graffitis partout ! On a finalement fini par trouver un vrai site avec de véritables informations et même si c’est en allemand, on a compris qu’on pouvait y aller

Teufelsberg est aussi un lieu assez particulier : c’est une montagne…de gravats ! Les allemands y ont entassé plus de 12 millions de mètres cubes de décombres issus des immeubles de Berlin détruits lors des bombardements de la seconde guerre mondiale. Mais c’est surtout ce qu’il y a sous ces gravats qui laisse songeur (ou pas), il y avait une ancienne université nazie. Celle-ci était tellement solide qu’il était impossible de la détruire. Il fut donc décidé de la recouvrir complètement… C’est depuis une colline tout ce qu’il y a de plus normale avec plein d’arbres partout !

Et comme c’était l’un des lieux les plus hauts de Berlin, les alliés américains ont décidé d’y bâtir une station d’écoute. Occupée par la NSA jusqu’en 1991, ils ont pu écouter toute l’Europe tranquillou, voir même la russie.

Le lieu a été abandonné, puis récupéré, puis à nouveau abandonné et c’est désormais un lieu joyeux pour les graffeurs. L’entrée est accessible au prix de 8€ et on peut s’y promener comme on veut tout en faisant attention aux rambardes un peu de traviole et en emmenant une lampe de poche pour gravir les 5 étages de la tour principale et profiter de l’acoustique assez folle du dôme principal.

En y allant, nous avons été accueilli par un temps apocalyptique : de la bonne grosse pluie et un vent qui faisait claquer les morceaux de tissus. L’ambiance à Teufelsberg était complètement post-apocalyptique, ça serait un lieu parfait pour un grandeur nature  :p
Vous vous en doutez, j’ai surkiffé cet endroit. Je ne savais pas ou donner de la tête, un paradis pour les amoureux de street art !

Pour y aller : on a loué un vélo pour la journée à 12€ (y’en a vraiment partout dans Berlin) et on les a mis dans un train régional. Le vélo n’est pas obligatoire, mais à pied, c’est un peu loin de la gare…
Le train à prendre est le S5 en direction de Spandau, arrêt à Heerstrasse. Il faut ensuite remonter Teufelchaussee qui est tout de suite à gauche à la sortie de la station et tourner à droite vers le parking principal. Il n’y plus qu’à remonter le chemin jusqu’en haut et vous y êtes ! L’accès à Teufelsberg vous coutera 8€.

Si jamais vous allez y faire un tour, je veux bien votre avis

Vous aimerez aussi...

Quand le street art s’installe dans une école parisienne…
13 juin 2017
Visiter Berlin : Un après midi à Tempelhof
1 juin 2017
Street art à Berlin : Rosenthaler Strasse 39
14 mai 2017

6 Comments

  1. Marion Ashe dit :

    Aaaah mais ton article tombe tellement bien, je suis en train de finir de boucler mes trucs à faire à Berlin ce WE Du coup go Teufelsberg !
    J’en profite pour 2 petites questions : est-ce qu’il faut acheter ses billets d’entrée à l’avance (sur le site) ou bien direct sur place ? Les vélos c’est safe pour le « garer » sur place ?

    • Sophie dit :

      Ah ah, c’est ce qu’on appelle être synchro :p
      Alors, Teufelsberg, c’est plutôt un squat freestyle ou tu paies quand même ton entrée 8€ sur place.
      Le mec qui nous a accueilli, finissait son pétard tranquillou :p
      Nos vélos, on les a garé à l’arrache à un arbre en bas de la piste, mais des personnes plus organisées les ont laissé sur le parking accroché à un poteau et ont fait le reste du chemin à pied (c’est sans doute ce qu’il vaut mieux faire)…
      A partir du parking, il y a un bout goudronné comme une route normale, mais ça reste faisable en vélo, par contre, ça monte un peu (on n’a pas été jusqu’au bout, on a laissé nos 7 vélos, sous un arbre, accrochés les uns aux autres).
      Tu peux acheter des visites guidées, je crois que c’est tous les samedis (ou les dimanches ?) Et c’est vraiment à faire lors du coucher de soleil pour avoir une vue de foufou sur Berlin. On avait un temps pourri, alors le coucher de soleil, on a laissé tomber :p
      Tu me diras ce que t’en penses, mais c’est vraiment total freestyle, faut pas que tu t’attendes à un truc hyper encadré, les rambardes de sécurité sont chelous, il n’y a pas de lumières dans les escaliers pour atteindre le dôme, il faut utiliser la loupiote de ton portable pour monter à peu près en sécurité (ou alors, apporter ta lampe torche :p)
      Mais je trouve que le lieu en vaut carrément la chandelle.
      Si tu y vas, je veux bien ton avis (je manque peut être complétement d’objectivité ^^)
      Et j’ai un autre article sur Tempelhof en préparation, mais je ne sais pas combien de temps tu restes là bas, ça risque de faire un peu beaucoup ^^)

  2. Marion Ashe dit :

    J’y vais 5 jours (wouhouuuu), et comme j’y ai déjà vécu j’ai préparé un maxi programme d’endroits foufou à montrer à mon mec. En gros mon programme ça va être : street-art, bière, bretzel et photomaton
    J’ai noté toutes tes infos pour Teufelsberg, j’ai trop hâte ! Je te raconterai du coup mais je pense que ça va être aussi top que ce que tu en dis !
    Et je pense que je vais prendre une lampe de poche ouais. J’ai fait une excursion à la caserne de Krampnitz la dernière fois : big tempête, ambiance un peu flippante et avec la mini lumière de mon téléphone j’ai un peu flippée !

    Tempelhof je connais, mais je sais pas encore si je vais avoir le temps d’y aller. Par contre j’ai vu que tu avais aimé Rosenthaler Strasse 39, et c’est un endroit tellement top que je vais y retourner !

  3. Elo dit :

    Merci ce partage, c’est sur que je passerai lors de ma prochaine visite par contre je pense que je devrai être accompagné

Laissez votre commentaire !

A propos

Bienvenue sur mon blog ! Je suis Sophie, j'habite Paris depuis 8 ans et c'est une ville que j'aime beaucoup. J'adore voyager et faire des photos de mes excursions d'ou je ramène toujours une spécialité culinaire J'ai un chat adorable qui s'appelle Kennedy et une bicyclette dorée qui s'appelle Irène. Soyez les bienvenus chez moi :)

Le tricot pour les Sans Abris !
Le tricot pour les Sans Abris !
J’aime
J’aime
Les jolie choses chez MonShowRoom
La bonne adresse parisienne
La bonne adresse parisienne

Un repas vegan, rasta et bon ? Direction Jah Jah by le Tricycle !

%d blogueurs aiment cette page :