J’aime pas trop la censure…

Ah, Internet, sa liberté de parole, ce royaume apolitique, ce magnifique espace d’expressions multiples et toutes ces couleurs d’ideaux opposés qu’on peut lire à foison…

Sauf qu’en ce moment Internet, tu sens un peu de sous les bras, je ne sais pas ce qu’il se passe, mais depuis quelques jours (ou plutôt depuis que les internautes normaux ont découvert Twitter, oui parce que je fais partie de ces internautes « anormaux » à savoir trop connectés) c’est un peu n’importe quoi…

Déjà que Twitter a annoncé qu’il allait se plier aux conditions d’expression de chaque pays (youhou vive la censure, oubliez les révolutions, c’est fini), mais en plus, l’entreprise répond positivement aux demandes des partis politiques pour supprimer tel ou tel compte parodique. Déjà qu’on n’a plus le droit de faire des blagues communautaristes (Desproges aurait un double ulcère si il était encore vivant), mais en plus, on ne peut même plus titiller les pouvoirs en place qu’ils soient de gauche ou de droite (voir du milieu). Et ça, ça m’agace.

Je veux dire, si on commence comme ça, on peut aller supprimer tous les sites en lien direct avec la fachosphère, les blogs d’extrême gauche, et puis aussi les blogs culinaire (parce que tu comprends à cause d’eux on pourrait grossir, et le surpoids, ça coute des sous à la sécu, alors hop, on supprime) et puis les blogs Auto (ça fait acheter des voitures, mais du coup on produit du C02, c’est mauvais, on supprime). Bref, parfois, j’aimerais bien que l’Internet fasse la part des choses et arrête de faire n’importe quoi (instant bisounours, vous entendez le violon là? :))

On nous a retiré Megaupload, si on pouvait au moins garder un peu d’humour pendant cette période de campagne électorale, ça ferait du bien (parce qu’il faut le dire, c’est pas trop la tranche de rigolade tous les jours en ce moment).

Voilà

Bisous et licorne à paillettes…

(nous sommes d’accord, cette note ne sert à rien d’autre que d’enfoncer des portes ouvertes, mais c’était la meilleure manière de placer cette licorne rose à paillettes :p)

Non, nous ne l’oublions pas…

Non, n’oublions pas ma commande passée il y a désormais plus de deux mois via Groupon chez Objet Moderne… Tout ça parce que je voulais offrir à Noël ça à mon frère et mon neveu… Un joli poisson clown et un requin qui volent, si c’est pas trop bien!!

Mais dire que je suis ronchon serait un euphémisme. Je suis tellement saoulée/gavée/énervée/agacée qu’une chose est sure, Groupon et tous les commerçants passant par eux, c’est fini…

Non seulement le délai est juste une vaste blague (deux mois quoi, sérieux, ils sont passés par un vortex temporel ou quoi?), mais en plus, le prix proposé par le site comme étant une affaire (39,90€ pour un poisson télé guidé volant) est un foutage de gueule magistrale : ces produits sont disponibles au même prix dans des boutiques normales types toys’R us et compagnie… Ces articles ont donc vu leur prix gonflés pour passer en « promotion » alors que c’est un prix normal sur le marché… (je crois bien que ça n’est pas très très légal tout ça).
Sans compter que je soupçonne Objet Moderne d’avoir fait de la prévente sur cette opération : attendre tranquillement que tout le monde achète le modèle en question pour ensuite le commander auprès du grossiste (je vous raconte pas la marge qu’ils ont du se faire…) pas de stock, pas d’invendus, c’est tout bénéf’ pour eux (et moi j’attends comme une cruche…)

C’est donc mon râlage de la semaine. J’ai reçu le poisson clown, je pense que je peux m’asseoir sur le requin. Il n’y a personne qui soit capable de me donner une réponse correcte chez Objet Moderne et les conditions de remboursements sont obscures. Il faut demander à Objet Moderne qui renvoie vers Groupon, bref, j’aurais mieux fait de prendre mon courage à deux mains et d’aller aux 4 temps plutôt que de tenter l’opération.

Oui, oui, il y a sans doute des choses avec Groupon qui se passe très bien. Mais là, ça n’est pas mon cas…

EDIT : Alors, j’ai un peu envie de dire heureusement que Groupon est là, parce qu’objet moderne, je peux toujours attendre une réponse de leur part.
J’ai été remboursée par Groupon du poisson manquant (puisque j’en ai reçu un sur deux). Merci à eux en tout cas d’être plus réactif que le commerçant final :-/

I am the média…

est le titre d’un documentaire diffusé hier après midi sur Arte, et disponible gratuitement ici.

Il parle des blogueurs, de ce nouveau média qu’est la personne, du narcissisme, tout ça, tout ça. Et au final, j’avoue avoir trouvé ça très creux : tout ce qui a été dit, je le savais déjà… Sans compter que c’est un peu un documentaire pour et par les blogueurs, résultat, je perçois ça comme une sorte de discours stérile et qui se mord la queue. J’aurais préféré une réflexion un peu plus poussée. Alors, oui, le sujet peut en effet être intéressant pour certains, mais ça sera pour les blogueurs niveau 1 dirons nous (ce qui sous entend que je suis au moins niveau 2).

Et puis c’est un documentaire égo centré sur le réalisateur qui parle énormément de lui, de ses idées sur l’image, de la représentation, et de sa propre mise en scène… Ça se mord la queue? Oui, c’est le cas de le dire (allez le voir pour vous faire un avis, vous y apprendrez peut être quelque chose :))