Un week end à Genève…

Il y a 10 jours, j’ai passé un week end à Genève, le temps d’y découvrir  sa douceur de vivre, ses parcs, son lac et sa fondue. Un peu plus de 2 jours avec ma chère balbc qui a joué les guides touristiques, me promenant dans la ville, me faisant découvrir les coins qu’elle avait testé et approuvé.
Genève est une ville que je ne connais pas du tout. Même si j’ai du y mettre les pieds une fois quand j’étais petite avec mes parents et je n’en ai strictement rien retenu, si ce n’est qu’on y faisait du chocolat.
La ville est un peu particulière, pas vraiment jolie, avec des bâtiments « Playmobil ». La pierre du coin servant à la construction des anciens bâtiments donne l’impression qu’on est dans une ville fausse, faite avec du stuc, un peu comme si on était à Disneyland ( je sens que je ne vais pas me faire des amis chez les lecteurs Helvètes, mais oui, quand on vit à Paris, on a tout de suite des critères assez élevés :) #chauvinisme ). Par contre, la vieille ville est un concentré de choses mignonnes qui vaut le détour et la qualité de vie, c’est carrément autre chose que Paris !

Mais ce qui m’a surtout frappé à Genève c’est la sensation d’espace :  il y a je ne sais combien de parcs dans cette ville et il n’y a pas un seul endroit ou les gens sont tassés. A titre de comparaison, rappelons le parc des buttes Chaumont bondé dès qu’il y a 3 rayons de soleil à Paris, la preuve en image

Geneve(eh bah ouais, j’ai réussi sans le vouloir à prendre les photos presque parfaites pour faire un gif !)

Si il y a une seule adresse à retenir à Genève pour manger de la fondue, c’est sans aucun doute le Café du soleil. Je suis ressortie du restaurant toute remplie de fromage et de vin blanc, telle une petite outre pleine de bonnes choses. [Lire plus...]

Un premier mai à la mer…

Il y a plus de 15 jours, j’ai pu mettre mes pieds dans le sable, gambader dans la mer froide de l’atlantique jusque mi-mollet (l’eau était tellement froide que j’avais l’impression que ma peau se rétractait), manger des huitres, boire du vin blanc et me promener le long de la plage en ramassant de jolis coquillages. Si je n’ai pas ma dose de mer une fois par an, je considère mon année comme manquant définitivement d’iode…

J’ai découvert la Faute sur mer, petite ville de bord de mer absolument charmante composée de maisons blanches aux volets bleus. Et une plage pleine de camaïeus de bleus, de gris, de jaune qui vire un peu sur l’ocre, des paysages qui changent de couleurs toutes les 5 minutes sous le jeu de cache-cache du soleil et des nuages.

Pour être sûre de ne rien oublier, j’ai pris des plein de photos. Je vous emmène au bord de l’Ocean ? :)

(sinon, non, ce n’est pas votre écran qui est tâché, c’est mon objectif qui était cracra :-/)

Plage-lafaute-sur-mer-1
[Lire plus...]

Préparer son voyage…

En 2014, j’ai décidé que je partirais dans quelques villes européennes, à défaut de partir loin.
J’ai très envie de retourner à Berlin et à Barcelone (j’ai un goût d’inachevé avec cette ville espagnole et je suis tombée définitivement amoureuse de sa lumière et de sa coolitude extrême).
Berlin, c’est sans doute parce que j’y ai passé pas mal de temps pour le travail il y a quelques années et que je sais que la ville a changé depuis ma dernière venue. Je suis curieuse d’y découvrir de nouveaux lieux et de constater si certaines adresses que j’aimais sont toujours là…

barcelone-sagrada-familia-2CETTE LUMIERE !

[Lire plus...]