Les bonnes adresses de Brive la Gaillarde

Ce billet est un peu spécial : il va vous donner faim ! En tout cas, il m’ouvre l’appétit et me rappelle à quel point Brive est un pays de terroir, de bonnes tables, de produits locaux et gourmands qu’on partage entre amis. Le pique nique au bord de la Vézere nous avait déjà préparé aux produits du cru, mais là, préparez vous à scroller, ça devrait vous donner envie de passer à table !

Un singe en hiver

Jolie terrasse en été qui sert des tapas variées et dont le propriétaire s’attache à sélectionner des producteurs de la région. L’un de nos fromages de chèvres était livré par un fromager attablé juste derrière nous. Celui-ci nous expliquant que le restaurant organisait régulièrement des repas entre les différents producteurs de fromages, canards, charcuterie ou vins du cru…
J’ai découvert la Moutarde violette de Brive que je ne connaissais pas et qui se marie parfaitement avec des aiguillettes de canard.
Du producteur directement à la table est donc le credo de cette adresse (et ce, pour notre plus grand plaisir !)

un-singe-en-hiver-brive-3un-singe-en-hiver-brive un-singe-en-hiver-2

[Lire plus…]

Se mettre au vert à Brive la Gaillarde…

Il y a 15 jours, We like travel et l‘Office du Tourisme de Brive m’ont proposé d’aller me mettre au vert à Brive la Gaillarde. Pour ceux qui se demandent ou est  Brive, c’est là (oui, parce que j’en vois au fond qui se posent la question ^^).

Brive, je connais de loin. De loin parce qu’avec des parents amoureux du sud ouest, on s’est pas mal promené dans mon enfance dans ce joli coin de France. Les vacances familiales nous ont emmené à Sarlat, Rocamadour ou le Goufre de Padirac situés à une cinquantaine de kilomètres de là mais Brive était une ville ou on passait sans vraiment s’arrêter. Et ce fut le rôle de Karine de l’Office du Tourisme de Brive, notre guide pendant tout le séjour, de nous montrer le charme de la ville, de ses atouts, des gaillards et gaillardes que sont les brivistes :)
Accompagnée de Denis, elle nous a embarqué dès la gare dans un vrai combi Volkswagen, de toute beauté, complétement retapé et très élégant. Promenez vous avec un combi, et vous aurez l’impression d’être la reine d’angleterre : les gens croisés vous font des sourires et vous saluent (le combi a donc un très gros capitale sympathie).

Karine nous a emmené au Saillant d’Allassac,  pique niquer près de la Vézere, charmant cours d’eau qui ne pouvait être une meilleure introduction à la douceur de vivre de Brive et ses alentours.
Cette rivière m’a rappelé le Céré et mes vacances avec toute la famille, grand parents, oncles, tantes, cousins et cousines dans le tout petit camping de Boussac, près de Figeac (instant culture : saviez vous que le suffixe -ac signifiait Eau dans les noms des villes et villages du sud ? ).

vezere-pont-allassac-le-saillant [Lire plus…]

Fort de France et la bibliothèque Schoelcher…

L’année dernière, avec balbc, nous avons passé une semaine en Martinique (précédemment des articles sur Sainte Anne et l’habitation Clément). Après en avoir pris plein les yeux avec les deux précédents périples, nous sommes allées visiter Fort de France, ville principale de l’île.

Mon père m’avait dit que la ville n’était pas très jolie, construite un peu de manière anarchique, et effectivement, malgré plusieurs guides touristiques, nous n’avons pas pu saisir l’intérêt de la ville. Si nous avions pu profiter d’une personne vivant sur place, elle aurait sans doute su nous montrer tous les lieux intéressants, mais ce n’était pas le cas. Cette ville m’a fait penser un peu à Marseille : construite un peu n’importe comment, qu’on traverse via des bouts d’autoroutes et qui ne donne pas envie de s’y arrêter, mais qui peut se montrer très intéressante si on a la chance de la visiter avec quelqu’un qui y vit, qui la connaît par cœur et qui la regarde de l’œil de celui qui aime sa ville…

De Fort de France, j’en retiendrais surtout la Bibliothèque Schoelcher. On nous avait vendu aussi le marché couvert de la ville et nous avons été un peu déçue. On s’attendait malgré nous à un marché comme la Boqueria (oui, je sais, il ne faut jamais, jamais comparer, mais c’était plus fort que nous)…

bibliotheque-schoelcher-facade-fort-de-france

[Lire plus…]

La Martinique, Sainte Anne et sa course de Yole…

L’année dernière, lors de notre semaine martiniquaise avec balbc, alors que nous avions décidé d’aller visiter je ne sais plus quel site, Julie, notre hotesse airbnb vient nous prévenir qu’une course de Yole traditionnelle a lieu a Sainte Anne et que c’est vraiment un spectacle à voir.

Ni une, ni deux, on change notre programme et nous quittons le Robert pour partir vers cette ville au sud de l’Ile. A l’approche du lieu, on voit beaucoup de voitures garées n’importe ou : on se dit qu’il doit y avoir du monde pour cet événement, et c’était le cas :)

A Sainte Anne, nous avons découvert le cimetière blanc et coloré par les fleurs en plastique surplombant la baie adossé à la mer (on a demandé à un monsieur qui passait par là si on avait le droit de prendre des photos parce qu’on est bien élevées, et que peut être ça ne se faisait pas, mais en fait si, on pouvait).

Et juste derrière le cimetière, on a découvert cette superbe baie qui donne sur la plage de la pointe du marin. Est ce qu’on vous dit qu’on a trouvé ça magnifique ?

cimetiere-sainte-anne-5sainte-anne-carte
Selon Julie, les courses de Yoles sont des événements très suivis par la population et c’est le cas. A côté du cimetière, nous avons demandé à un monsieur et à son père de nous expliquer les règles et c’était assez simple à comprendre.

Je me suis demandée si ils pariaient sur les équipes gagnantes :p [Lire plus…]

Paris et l’incontournable Tour Eiffel…

Il y a plusieurs semaines, grâce à Paris Face Cachée, j’ai pu acheter mes places pour visiter la Tour Eiffel, son bunker caché sous le Champs de Mars et l’énorme mécanisme des ascenseurs, le tout encadré par un guide affable.

Pour avoir un peu voyagé (mais sans doute pas assez), Paris est une ville que j’adore, que j’aime d’amour, qui peut vous dévoiler furtivement une cour superbe qu’on aperçoit derrière la porte poussée par un habitant, qui est capable de vous montrer les choses les plus belles si tant est qu’on prenne un peu le temps de voir…
Quand on habite la ville, on la pratique, on la parcourt, mais on la regarde peu finalement, tellement occupé par notre quotidien qu’on oublie de prendre le temps de la contempler… C’est sans doute pour ça que j’aime aller au boulot à pied l’été : voir les immeubles rosir sous le lever du soleil, je trouve ça beau…

Alors prendre le temps de jouer les touristes dans sa propre ville, c’est assez appréciable. Je vais sans doute profiter plus souvent de visites guidées : il y a bien plus d’anecdotes et de choses à apprendre avec un guide qu’avec un livre ! Je trouve ça tellement intéressant, vivant et enrichissant ! J’ai d’ailleurs mis dans mes lieux à visiter avec un guide l’opéra Garnier.

Certes, pendant ces 2h30 de visite, j’ai cru que j’allais finir par avoir les doigts et le bout du nez congelé tellement il faisait froid, mais les belles journées d’hiver ensoleillées sont l’instant parfait pour aller prendre des photos de cette belle dame de fer…

Je vous emmène ? :)

Paris-tour-eiffel-detail

[Lire plus…]