Cinq, six, sept…

Le 05/06/07, c’est la date de naissance de mon chat ! 7 ans le coco, ou 44 ans en version humaine selon son carnet de santé, toutes ses dents, encore vaillant et je lui souhaite une longue vie (en tant que chat d’appartement, il devrait avoir encore de belles années devant lui) !

reflet-chat-gris-kennedy
[Lire plus...]

Dormir au Mama Shelter…

Pour son anniversaire, j’avais envie de lui offrir autre chose que des fringues Elements, un replica pour qu’il aille se battre sur les terrains d’airsoft ou une nouvelle planche de skate (de toutes façons, j’y connais rien dans ces domaines).
Là ou je m’y connais mieux, c’est dans les trucs un peu design parce que j’aime ça aussi. Dormir au Mama Shelter me paraissait donc être une bonne idée.

Au début, j’avais surtout retenu cet hôtel : le Fabric Hotel et son hall un peu industriel, un peu design, avec des répliques de chaises Eames, et des carociments dans la salle de bain! L’hôtel avait tout pour lui plaire et vu qu’il me plaisait aussi, c’était finalement un cadeau un peu intéressé (Oui, je sais, c’est moche, mais bon). Les prix étant aussi très jolis, je me suis tournée vers une chambre d’hôtel plus abordable et qui ferait son effet également : le Mama Shelter.

Je voualis également y dîner pour profiter du restaurant, de sa carte et de sa décoration pour faire un doublé mais quand on m’a dit à la réservation « Il me reste une place à 19h00 mais il faut libérer pour 20h30 ou alors 23h00″, j’ai ri, et puis j’ai dit non merci.
Ok, le lieu semble couru, mais se faire virer à 20h30, ça n’est pas vraiment ma conception du dîner d’anniversaire.

Au final, on a fini dans un bar à tapas espagnol, ça n’était pas forcément le mieux pour un diner d’anniversaire, mais au moins personne n’est venu nous dire qu’il fallait partir :)

hotel-mama-shelter-paris-luxe-double

[Lire plus...]

Caturday…

Parce que les Caturdays, chez moi, c’est tous les jours. Que je possède un exemplaire encore plus collant que le plus fidèle des chiens, que c’est un bouffe tout qui avale les bouts de croissants, qui vole les saucisses, qui pique les olives, et mange mes petits sablés et attend avec impatience de lécher mon pot de yaourt nature ou me regarde avec sa tête de « steuplaittumendonnesjenveuxjenveux » quand je mange du kiri (ne parlons pas du surimi).

Oui, mon chat est un vrai estomac sur pattes, il faut que je le surveille, il finira même par manger mon houmous!

Mais je lui pardonne même son vomi sur le parquet : simplement parce que c’est le plus beau des chats (en toute objectivité bien sûr!).

Voilà

chat caturday