Photo Voyage

Visiter Kyoto : Palais impérial, Nijo-jo et Nishiki Market

By
on
30 janvier 2020

Après notre voyage dans les alpes japonaises (avec Takayama, Matsumoto et Kanazawa), nous étions assez content d’aller à la rencontre de Kyoto, anciennement Edo, la capitale du Japon pendant de nombreuses années.

Mais d’abord, un peu d’histoire et des chiffres !
La ville ayant été désignée comme parfaite par les astronomes, géomanciens chinois et autre spécialistes du Feng Shui, Kyoto (alias Edo) a été désignée comme parfaite pour accueillir un grand nombre d’empereurs japonais (pendant plus d’un millénaire, c’est dire si ils kiffaient la ville) et ils ont ainsi quitté Nara (Première capitale fixe du Japon). La situation géographique de la ville la rend très sûre : cernée par une chaine de montagnes et un grand lac, elle a peu ou pas subi de tremblements de terre (c’est en tout cas ce qui dit Wikipedia), et assez éloignée de la mer donc, pas de tsunami à gérer (ils étaient malins ces savants de l’époque).
Pendant ce millénaire, ils ont eu le temps de construire plus de 2000 temples, sanctuaires et palais, ce qui fait de Kyoto LA capitale culturelle du Japon. De nombreux bâtiments sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco et c’est sans doute aussi pour ça qu’elle attire grand nombre de touristes chaque année (elle est la deuxième ville la plus visitée derrière Tokyo, c’est dire). Et la ville a été particulièrement bien conservée puisqu’elle a échappé aux bombardements américains pendant la seconde guerre mondiale. o//

Japanese dog

Nous n’avions pas vraiment organisé de parcours à Kyoto parce que nous sommes des touristes qui planifions peu ; avec les avantages et les inconvénients de cette non planification. A savoir, pour les avantages, le plaisir de la découverte, l’émerveillement face aux petites choses imprévues et improvisées, le plaisir d’avoir l’impression d’être les premiers à découvrir quelque chose (alors qu’on sait que c’est complètement faux) mais également pour les inconvénients la découverte de la foule des autres touristes qui souhaitent faire la même chose que nous, au même moment.
On avait tellement rien préparé qu’on a rushé plein de lieux touristiques lors de notre dernière journée avant de partir

Comme notre voyage a été un peu décousu (un coup on est allés au nord et puis au sud dans la même journée, parce que hey, pourquoi être pragmatique et regrouper nos déplacements alors qu’on peut faire n’importe quoi ? ), je vais plutôt vous présenter les lieux visités par zone, ça sera plus simple

Le Nishiki Market

Lors de notre première journée, nous avons commencé par ce qui nous passionne sans doute le plus dans ce pays : LA BOUFFE !
Nous avons donc été faire un tour au Nishiki Market, LE marché alimentaire de Kyoto. Le marché ici concentre ses étals autour d’une allée piétonne couverte d’environ 400 mètres de long, permettant de se promener tranquillement à l’abri de la pluie et du soleil.
Si le marché attire de plus en plus de touristes, il attire de moins en moins de locaux. Ce qui modifie au fur et à mesure le visage du marché : il y a de plus en plus d’étals dédiés aux touristes que des primeurs, poissonniers ou autres permettant aux locaux de se sustenter.

Pour autant, il y a des boutiques qui méritent le détour, comme celle avec les bonbons et gâteaux artisanaux et celui ou vous pouvez acheter des couteaux et autres emportes pièces… Sans compter celles ou vous pouvez acheter des choses à manger, que ce soit des Takoyakis (beignets au poulpe) ou des petits gâteaux hérissons.

Fisherman in kyoto market

Et puis, au bout de la galerie, qu’est ce qu’on trouve ? Un tout petit sanctuaire et ses temples ! Les gros bidons derrière le dragon sont du saké, bien souvent des cadeaux en remerciement de bonne fortune.

Et c’est plutôt bien fait puisqu’il y a juste avant le temple la rue dédiée au shopping : Terramachi dori ! Et je vous conseille d’y aller quand il pleut. Déjà parce que c’est couvert et que vous trouverez plusieurs petits sanctuaires et temples tout du long de la rue. Elle donne également sur une artère commerçante très animée qui elle même est couverte. C’est dans cette avenue que nous avons trouvé des kokechis pour ma mère dans une boutique d’artisanat japonais.

Nishiki Market
609 Tominokoji Dori Nishidaimonjicho, 
Nakagyo Ward, 
Kyoto

Le temple du Nishiki Market
Nakagyo Ward, 
Kyoto

Le Palais Nijo-Jo

On a aussi été se promener au Château Nijo-Jo, petit bijou d’architecture féodale japonaise construit en 1600, se trouvant plus ou moins au centre de la ville. Il y a deux bâtiments à visiter, mais malheureusement pour nous, seul l’un des deux était disponible. L’autre était en réfection.
Nous avons donc visité la Palais Ninomaru-goten. On s’y promène en chaussettes, et les photos sont interdites mais c’est un ensemble de 6 salles ou les pièces sont assez folles : de grands pans de portes et murs en papier peint avec de grandioses scènes de nature comme ces panneaux avec des grues et des pins ou celles avec des tigres et bambous. Tout y est somptueux, du sol au plafond en passant par les jardins.
Je vous conseille de venir en fin de journée, vous aurez moins de monde. Mais il est possible que vous entendiez les sifflets des gardiens pour indiquer que la visite est terminée et qu’il faut y aller maintenant
Pour avoir une idée de l’intérieur, direction le site officiel !

Et pour les photos d’extérieur, c’est juste en dessous

Porte du Chateau Nijo-Jo à Kyoto

Les jardins nationaux Gyoen
et le palais impérial

Si vous cherchez à vous éloigner de la foule et marcher dans de très grands espaces sans rencontrer âmes qui vivent, ce parc est pour vous. Il abrite deux palais impériaux (ça n’est pas le palais impérial de l’empereur actuel qui lui, est à Tokyo), des jardins impériaux, une maison de thé, une maison des invitées et des allées gigantesques.
Nous avons croisé que très peu de monde, quelques touristes, quelques japonais, un garde en vélo, et c’était très reposant et serein de se promener dans la partie boisée avec le chant des oiseaux en fond sonore.

Nous sommes tombés par hasard sur la Tea House (la maison qui abrite la cérémonie du thé) avec son étang, ses carpes, son pont japonais…

Palais de la cérémonie du thé Kyoto

Quand on s’est présenté sur cette allée et la remonter vers le palais impérial, on avait vraiment l’impression de ne pas avancer (alors que ça n’était qu’à 10 minutes à tout casser). Il faisait vraiment très chaud, il n’y avait pas de vent, on a donc pris les allées secondaires sous les arbres pour gagner en fraîcheur…

Et nous sommes arrivés dans l’enceinte de l’ancien palais de l’empereur, Le Kyoto . L’entrée est gratuite et l’ensemble est vraiment joli. Mention spéciale aux assemblages de bois sans clous ni vis pour faire tenir tout ça. Les artisans japonais n’ont vraiment rien à prouver aux artisans occidentaux !

Le palais impérial a hébergé les empereurs pendant plus de 1000 ans et a été construit en 764. Il a plusieurs fois brûlé pour être reconstruit à l’identique (on découvrira que cela se passe comme ça pour de nombreux bâtiments historiques). Si on ne peut rentrer dans aucun bâtiment, la visite mérite quand même le détour.

Mais ce que j’ai préféré, ce sont les jardins, la dernière photo montre à quel point les lieux sont entretenus, chaque chose est à sa place, le tout pour créer un ensemble visuel très équilibré, calme et apaisant.

Kyotogyoen, 
Kamigyo Ward, 
Kyoto, 602-0881

Entrée gratuite mais n'hésitez pas à vérifier sur ce site que l'accès est ouvert. 

On mange ou ?

Quand il fait chaud (et c’était le cas début juin), les sobas froides sont vraiment le choix parfait pour se rassasier sans ajouter de température à son corps !
Repas succulent chez Honke Owariya avec le hourra Soba froid : 8 bols superposés de sobas froides accompagnées d’un assortiment d’omelettes, champignons, graines de sésame, tempura de crevettes Wasabi, nori (algue séchée) et du radis. Compter 2500 ¥ (environ 21€).

Honke Owariya
322, Niomontsukinukecho, 
Nakagyo-ku Kyoto-shi, 
Kyoto, 604-0841

Attention, il y a un peu d'attente à l'extérieur ! 
2 autres adresses sont également disponibles dans Kyoto.

Prochaine étape : Nara, ses biches et le plus grand bâtiment de bois au monde

TAGS
RELATED POSTS

Laissez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez Larcenette
Paris, France

Hello, bienvenue sur le blog de Larcenette. Dans la vraie vie, je m'appelle Sophie, j'ai 40 ans et ça fait plus de 15 ans que j'habite Paris. J'aime voyager, manger et découvrir de nouvelles saveurs et j'aime prendre des photos de tout et n'importe quoi ! :)

J’ai écrit ça aussi
Le tricot solidaire vous attend !
Mes adresses préférées à Paris
Mes derniers tweets
  • Très chouette performance avec le défilé hyper rythmé des 50 pictos représentant les sports au #JeuxOlympiques 👍🏻

    Tweeted on 06:31 AM Jul 23

  • C’est complètement la déprime cette ouverture des JO ou c’est moi ? #JeuxOlympiques

    Tweeted on 03:23 AM Jul 23