Visiter Berlin : Un après midi à Tempelhof

PhotoVoyage
1 juin 2017 / By / , , / Post a Comment

Quasi dernier article sur les lieux cools de Berlin explorés lors de notre dernier voyage berlinois, passer après Teufelsberg n’est pas une mince affaire, mais ce lieu n’est pas mal du tout dans un tout autre genre ! Cette fois-ci, nous sommes allés à Tempelhof : l’aéroport berlinois fermé depuis de nombreuses années, et que les berlinois ont investi pour en faire un lieu gigantesque de jeux, de barbecue et de promenades en plein air…  Cet espace de 380 hectares a été offert aux citoyens de la ville en mai 2010 après un référendum citoyen.
Le lieu est tellement grand qu’il faut louer un vélo pour pouvoir s’y promener. Il est plus grand que 500 terrains de foot, plus grand même que Central Park, c’est dire
Avec ses deux pistes d’atterrissage ou on fait du vélo, du roller, du skate, de la course à pied ; ses zones pour pique-nique, celles pour barbecue, celles pour les ce volants ou voiles de kite, celles pour les chiens (oui, là bas, ils ont des parcs pour les toutous ), ses biergarten, son terrain de baseball, et des grandes étendues de pelouse partout, on sent qu’on a de la place

J’ai été hyper emballée par le lieu (mais je crois que, de base, Berlin m’enthousiasme). Et j’aimerai y revenir pour avoir l’occasion de visiter l’ancien bâtiment de l’aéroport, celui en forme d’aigle. Il existe des visites guidées en anglais ou en français. Mais voici quelques photos pour vous faire comprendre pourquoi ça m’emballe tellement…

Tempelhof

J’ai fait des infidélités à Irène, ma bicyclette parisienne. Mais qu’elle se rassure, ce vélo était inconfortable au possible ! ( Merci Mr F pour les photos )

Tempelhof

Tempelhof luftgarden

Après une promenade sur l’une des pistes, on s’est arrêtés au biergarten pour boire une bière et manger un bretzel !

Tempelhof

Tempelhof

En étant sur les pistes, l’accès au bâtiment était impossible : il était protégé par de très hautes barrières. Cela m’a un peu frustrée.  Sans compter qu’on voyait des gens sur le toit, en haut à gauche. On savait donc que le bâtiment de Tempelhof était accessible. Ce qui m’a encore plus donné envie d’aller y faire une visite guidée !

Tempelhof bubble bump

On s’est posés quelques instants pour s’offrir de franches tranches de rigolade avec cette partie de Bubble Bump : du foot ou les joueurs ont le haut du corps dans de grosses balles en plastique gonflées. Certains se sont pris des gadins mémorables

Tempelhof

Tempelhof kite

Il y a des zones réservées à toutes les formes de voile : cerf volant,  kite surf avec un longboard et autres. Il y en a pour tous les goûts !

Tempelhof jugger

Et nous sommes restés bien 15 minutes devant cette partie de Tempelhof ou une petite quinzaine d’équipes s’affrontaient lors d’un jeu complètement inédit pour nous. Deux équipes de 5, chaque joueur possédant une « arme différente » et doit aller chercher un truc, et le poser de son côté sans se faire toucher. Si on est touché, on s’agenouille. Le point semble marqué quand on revient dans son camp.
Après quelques recherches, il s’agit du Jugger. Un jeu principalement allemand, adapté du film Blood of heroes, un film tendance post apocalyptique Mad Max très kitschou… Ces allemands sont un peu fous :p

Tempelhof baseball

Tempelhof garden

Et puis ils ont un très grand jardin potager partagé, qui m’a donné envie de rester tout l’après midi pour aller les aider à planter des trucs

Tempelhof garden

Pour y aller : on s’arrête à Tempelhof, Ligne 6. Et on peut louer un vélo, 6€ de l’heure ou 13€ la journée. On a passé 3h là bas et une heure c’est vraiment trop peu
J’espère que les photos vous aurons donné envie d’ajouter cet endroit à votre prochain voyage berlinois

 

Vous aimerez aussi...

Quand le street art s’installe dans une école parisienne…
13 juin 2017
Street art à Berlin : une promenade à Teufelsberg
22 mai 2017
Street art à Berlin : Rosenthaler Strasse 39
14 mai 2017

Laissez votre commentaire !

A propos

Bienvenue sur mon blog ! Je suis Sophie, j'habite Paris depuis 8 ans et c'est une ville que j'aime beaucoup. J'adore voyager et faire des photos de mes excursions d'ou je ramène toujours une spécialité culinaire J'ai un chat adorable qui s'appelle Kennedy et une bicyclette dorée qui s'appelle Irène. Soyez les bienvenus chez moi :)

Le tricot pour les Sans Abris !
Le tricot pour les Sans Abris !
J’aime
J’aime
Les jolie choses chez MonShowRoom
La bonne adresse parisienne
La bonne adresse parisienne

Un repas vegan, rasta et bon ? Direction Jah Jah by le Tricycle !

%d blogueurs aiment cette page :