10 conseils pour alléger son blog WordPress…

L’année dernière, j’avais rédigé un article « technique » sur les outils que j’utilisais pour avoir un joli blog.

Depuis, j’ai également découvert deux ou trois choses (mon blog, le bidouillage constant, la joie de la découverte, assouvir sa curiosité, tout ça). Les conseils qui suivent ci-dessous s’adressent à un public plutôt avancé, et qui n’a pas peur d’aller mettre le nez dans ses feuilles de style ou bidouiller son .htaccess. Je ne saurais que trop vous conseiller de SAUVEGARDER votre blog avant d’aller trop loin dans la bidouille, vous pourriez faire de mauvaises manips et m’en vouloir (moi je veux surtout que tout le monde soit aimé par Google, stop à la discrimination des blogs obèses!)

Parmi mes découvertes donc, j’ai constaté qu’un blog trop lourd et qui met du temps à s’afficher vous pénalisait lors des recherches Google. La preuve ? Mon avant / après bidouillage (alors, quand est ce que j’ai bidouillé ? :) )

stats-GA(je vous laisse deviner mon trafic, mais vu comme ça, oui, ça parait simple à comprendre ^^)

C’est grâce à l’outil proposé par Google : le Page speed test que j’ai pu voir que oulala, mon blog était vraiment trop lourd, il y avait trop de choses qui ne servaient à rien ! Il atteignait péniblement les 58/100 (alors que maintenant, il fuse le coco ^^).

Mais reprenons la base : les stats fournis par WordPress sur votre tableau de bord sont jolies, certes, mais en fait, c’est n’importe quoi. Le trafic affiché est pondéré à la hausse et n’affiche pas la réalité. Google Analytics, c’est bien plus pertinent. Même si le mieux c’est Xiti, parce que GA fait un peu de rétention de données,  mais je trouve GA plus simple…
Si vous n’avez pas de compte Google Analytics, pas besoin d’ajouter un plugin sur votre blog, vous pouvez suivre les instructions fournies par Google, et appliquer les explications fournies ici. Attention, chaque fois que vous changerez de thème, vous devrez renouveler l’opération ou vous perdrez le suivi de votre trafic.

Après cet interlude, voici ce que j’ai pu conclure des différents tests que j’ai effectué  :

[Lire plus...]

Mes outils pour un blog joli…

Je suis une fille qui blogue depuis plus 8 ans.

Ce qui fait en temps Internet, l’équivalent du jurassique (l’époque des dinosaures quoi ^^).

<3 INTERNET <3

J’ai essayé plusieurs plateformes de blog avant de trouver chaussures à mon pied : 20six, blogger, dotclear et puis finalement je me suis posée chez WordPress… Au final, j’ai pu tester plein de choses : mon blog est un environnement de beta test permanent (ce qui fait que parfois, je perds des données, parce que je n’ai pas fait de sauvegardes assez régulières alors qu’on nous le répète bien assez souvent : la sauvegarde, c’est la vie!) Mais dans mon univers pro, c’est aussi un moyen très pragmatique de tester des choses, des applications ou des nouvelles fonctionnalités. En allant mettre les mains dans le code, c’est aussi une manière de comprendre le langage propre au web (je rappelle qu’à la base, j’ai fait des études de lettres). J’aime bien bricoler dans la vraie vie, j’aime bien bricoler le virtuel aussi! La théorie, c’est bien, la pratique, c’est mieux!

the-internet-is-everything

En général, passé un an, j’ai envie de refaire le papier peint de mon blog. Pour éviter de tout casser ici, j’utilise un outil qui me permet d’installer WordPress en local (comprendre sur mon ordinateur) avec un système qui génère une base de données (là ou est hébergé tout le texte). Ça me permet de tout tester, de mettre une barre à gauche, du rose à un endroit et du bleu à un autre et d’essayer d’ajouter de la police jolie à certains endroits ou de tout crasher pour tout recommencer. ^^
Cet outil, c’est MAMP (Mamp pour Mac, et Wamp pour Windows).
Le tutoriel pour tout comprendre, c’est par ici.
Le logiciel se télécharge ici.

Pour celles qui veulent un truc tout fait, il est possible d’acheter des thèmes trop beaux sur Mojo Themes. Mais attention, il faut s’y connaitre un tant soit peu en CSS (les feuilles de styles) pour pouvoir personnaliser le thème qui vous plairait (mais qui serait sans doute mieux avec la colonne à gauche… :p

Pour avoir de jolies typos, il y a plusieurs endroits ou je vais faire mes courses.
Il y a une palanquée de polices gratuites sur DaFont. Les polices sont libres d’utilisation pour un usage non commercial.
Mais j’avoue une tendresse particulière pour MyFonts.
C’est de là que vient celle que j’utilise régulièrement sur ce blog : Mr Moustache. Oui, j’ai acheté cette police pour avoir quelque chose qui me plaisait vraiment. Parce qu’effectivement, pour ce blog, je dépense de l’argent (c’est un peu comme mon deuxième chez moi cet endroit, il faut bien que je le décore à mon goût!)

Pour pouvoir faire des bannières pas moches, j’utilise Photoshop, ou alors Gimp, ou alors Paint qui est gratuit et plus simple d’utilisation.
Et si j’ai envie de changer de couleurs, je vais sur kuler pour choisir une palette de couleurs qui vont bien ensemble.
Pour des fonds élégants, je vais sur Subtle Patterns.

kulerElle ne sent pas l’été cette palette de couleurs?

Pour les statistiques de mon blog (parce que je suis curieuse et que je n’ai pas envie de me contenter des stats fournies par WordPress), j’ai un compte Google analytics. Et pour optimiser tout ça, j’essaie d’utiliser WordPress SEO par Yoast. (Bon, c’est pas encore ça, mais je tente de m’améliorer question référencement naturel)…

Dans le même genre (et pour celles qui sont en fonctions avancées ;) ), le google webmaster tool est un support très intéressant pour vous aider à repérer les pages manquantes (les fameuses 404 et les passer en redirection, les 301), ou encore sur la partie des développeurs, vous pourrez connaître les pages à améliorer en terme de vitesse de chargement : les pages qui mettent trop de temps à s’afficher font fuir les internautes!

Je jette un oeil régulièrement à WordPress Channel et Geekeries pour me tenir au courant des applications intéressantes à utiliser pour cette plateforme.

Oui, blogguer, ça prend du temps, surtout quand on s’intéresse aussi à la partie technique du « Comment fonctionne cet outil formidable qu’est WordPress? »

Voilà, vous avez tout le week end pour le temps d’aller fouiller dans tout ça! Interrogation écrite lundi matin ^^

(et si certaines choses sont trop compliquées, je peux toujours essayer de vous expliquer, mais c’est pas dit que j’y arrive forcément, je suis en mode amatrice éclairée sur certains sujets, je ne serais pas forcément la plus pédagogue, mais je peux tenter :))

Ces médecins blogueurs…

Dans les blogs que j’aime bien lire, au dela de celui des copines, des blogs pour le boulot, les points de vue d’actus, ceux sur la musique, ou sur la mode, et ceux que j’ai découvert via leur compte twitter (comme Maitre Eolas par exemple) il y a ceux des médecins blogueurs (ou blogueurs médecins?)

Il y a quelques années, j’ai découvert que des blogueurs ne racontaient pas leur vie perso, mais surtout leur vie professionnelle et que pour certains, leur quotidien était du genre passionnant (bien plus que le mien je trouve, sans doute parce qu’ils sont en contact directement avec l’humain) et qu’ils ont de vraies actions pour soulager les gens (ou essayer de sauver l’humanité comme ma jolie balbc).

J’en aime particulièrement deux : Jaddo et Borée.

Sans doute parce qu’ils ont une manière de raconter leur quotidien qui ne parle jamais (ou rarement) de choses techniques, mais bien le quotidien de leurs patients. Un peu comme un feuilleton à l’ancienne ou les épisodes d’une saga apparaitrait chaque semaine, et qui vous ne laisserait qu’une seule envie : connaître la suite. Comme dans la vie, chez ces médecins, il y a des événement heureux, tristes, des fins inéluctables, bref, des moments de vie touchants et plein d’émotions et moi j’aime bien.

D’ailleurs, je ne suis pas la seule à aimer puisqu’ils ont été publié, en vrai, dans des livres (celui de Borée et celui de Jaddo)
. En fait, je crois que ça me rappelle l’époque ou je lisais William quand il était encore Ron l’Infirmier (je vous conseille tellement, tellement de lire son premier roman!).

(et puis parfois, je les lis pour me réconcilier avec l’humanité et vous savez quoi? Je trouve ça diablement efficace! :))

La reine du bricolage, c’est moi…

Il y a quelques semaines, j’ai reçu une invitation pour découvrir les nouveaux produits Black & Decker. Ça m’a fait autant d’effet que si on proposait à une blogueuse mode de rencontrer Jérôme Dreyfuss, c’est dire si j’étais contente.

Le bricolage, c’est une de mes grandes passions. J’ai peut être loupé ma vocation, mais dans la série « activités manuelles » je préfère le bricolage au tricot (peut être parce que tu vois le résultat quasiment tout de suite). Il y a certaines choses que je n’ose pas faire comme l’électricité (bien que je suis capable d’installer un plafonnier ou changer des prises, mais faire une installation électrique, je laisse ça aux pros), mais sinon je suis une bricoleuse niveau intermédiaire : en gros je me débrouille pas mal. Il faut dire aussi que j’ai travaillé chez Leroy Merlin quand j’étais étudiante, ce qui m’a pas mal aidé dans ma découverte du monde fabuleux du bricolage…

J’ai un master de pose d’étagères, je suis super balèze en peinture et pose de papier peint, je sais faire les vidanges de ma voiture toute seule. Et tout ça, je l’ai appris grâce à mon père qui m’a permis d’être assez indépendante à ce niveau (mais comme j’aime ça, ça aide, forcément :)).

Je suis tellement à fond, qu’en 2006 avec Joëlle, nous avions créé feu le Gang des bricoleurs! (ça vous donne une bonne idée de ma passion pour le bricolage). Si il y avait eu un jeu sur Nintendo DS du type Léa Pasion Bricolage, je crois que je l’aurais acheté :p

 Faut pas trop me laisser avec un taille haie et je vous expliquerais cette histoire de gateau… ^^
Je préfère nettement zoner dans les rayons de Leroy Merlin qu’au rayon cosmétique des Galeries Lafayette. Je suis capable de m’extasier devant l’ingéniosité développée pour créer un télémètre à ultrasons ou découvrir la dernière perceuse avec tête échangeable de la marque.

Dans cette soirée, il y avait plein de nouveaux produits à découvrir et des épreuves de bricolage. Nous étions 12, mon équipe était composée de La Tellectuelle et d’Ilse qui avaient noté mon engouement sur Twitter pour cette opération (mais question discrétion on repassera!)
Et forcément, on a gagné en équipe! Et qui a fini première en individuel, hein? Qui? Et bien, c’est moi (Papa, je te dois tout ^^) !!

Une fois qu’on a fait toutes les épreuves (que nous avons brillament réussies), on s’ennuyait un peu. On a donc refait le gâteau (que vous pouvez voir au dessus en perçant une plaque de BA13, installer des chevilles Molly, des vis et lier le tout avec de la ficelle, le même principe que les jeux pour les enfants en somme), et La Tellectuelle a eu la bonne idée d’y ajouter une bougie et un guéridon! Et dans la lancée, j’ai découvert grâce à elle qu’on pouvait aussi faire du tricot avec des perceuses!! La preuve en images dans cette vidéo par là

Et sinon dans cette vidéo en dessous, j’avoue une grande passion honteuse (mais quand on me connaît, ça parait juste normal :p)

Le Nissan Big Turn On (avec chauffeur offert dedans)

Depuis Samedi, je possède une voiture électrique : une jolie Nissan Leaf toute bleue et ce, pour 15 jours dans le cadre d’un événement blogueurs « The Big Turn On » organisé par Nissan.

Mon rôle est en 100 jours de convaincre les gens que l’électrique c’est bien (moi je suis déjà convaincue, mais je sûre qu’il y a des sceptiques dans l’assistance). Vous pouvez aussi tester la voiture si vous le souhaitez, voir même gagner une voiture (soyons fous!)

Après un instant d’adaptation pour conduire une automatique, je dois bien avouer que la conduite est vraiment agréable et qu’excepté l’absence de bruit, motorisé ou électrique, il n’y a pas vraiment de différence (oui, pour une électrique, ils ont même fait en sorte qu’elle ai a même de la reprise, truc de fou!).

Par contre, avec un plein qui coûte moins de 4€ en électricité, mais une autonomie de moins de 200km, on ne peut pas non plus faire de folies (genre : « AH mais trop bien, je vais pouvoir aller à la mer avec pour manger des huitres et du vin blanc! !! !! ah? quoi? non? Je ne peux pas? Ah zut, bon ben j’irais chez Ikea alors).

Nissan en profite aussi pour faire gagner l’installation de bornes électriques dans la ville qui aura eu le plus de vote. Et il faut bien le dire Paris n’est pas la ville la plus facile à vivre pour une voiture électrique. Dans mon quartier, le parking de la mairie indiquant des bornes électriques indique aussi qu’elles ne fonctionnent pas. La borne électrique en extérieur est squattée par des scooters electriques d’une compagnie de coursiers. Bref, c’est LA GUERRE. Je soutiens donc Paris dans la campagne et en votant pour moi, vous votez surtout pour la capitale (et c’est important quand même).

Et pour vous en faire profiter parce qu’il est possible que vous ayez besoin d’aller faire un tour chez Ikea, devoir déménager un truc qui ne passe pas les portiques du métro, je vous propose d’être votre chauffeur pour une soirée ou un après midi (et ouais je suis comme ça moi)! Dans la limite de déplacement de la voiture quand même être sur Paris donc (je ne pourrais pas vous emmener à Honfleur ^^). Pour participer, il faut 1 – voter pour moi et pour Paris ici (parce que je peux qu’il y ait plus de bornes électriques à Paris, ça ne serait pas du luxe DU TOUT) 2 – laisser un commentaire avec ce que vous aimeriez/avez besoin de faire et hop, je tire au sort dimanche soir!