Photo Voyage

Mon voyage au Japon : les alpes japonaises et Matsumoto

By
on
17 juillet 2019

Le Japon
Le JAPON
Le J-A-P-O-N !!!!!

Plus de 15 ans que j’attendais ce voyage, plus de 8 mois que je me projetais, que j’espérais et j’avais presque peur de trop rêver ce voyage et d’être déçue. J’étais tellement à fond que j’ai même pris 6 mois de cours de japonais (tout ça pour être capable de demander à boire, à manger, dire que je suis française et que j’habite à Paris avec mon copain…).

Et alors le résultat ?

C’était au delà de mes espérances : ce fut génial, magnifique, extraordinaire, fabuleux, divin, trop beau, magique, délicieux e & complètement dingo.

Ce voyage est rentré directement dans mon top 3, détrônant tous les autres de la main. La supériorité japonaise en somme :p

J’ai kiffé les lieux, la bouffe, les gens, la bouffe, les daims, la bière, la bouffe, les temples, les onsen, la bouffe, les yukatas, la bouffe, les sanctuaires, la bouffe, les kimonos et la bouffe

Centre ville Matsumoto

Bref, vous l’aurez compris, j’ai trouvé ça parfait, même lorsqu’il pleuvait (bon, pas tant que ça quand même) et j’ai prévu d’y retourner dans 3 ans (parce que je n’ai pas fini de tout goûter et de tout voir :p )

Du coup, pour celles et ceux qui auraient loupé les 92000 photos que j’ai partagé sur mes stories Instagram, voici un petit récapitulatif !
Chaque article reviendra sur des choses différentes que j’ai pu découvrir du Japon, des japonais et de leur mode de vie, ça évitera de faire des articles pavé, même si celui-là est déjà bien long

DAme âgée avec son ombrelle devant un temple à Matsumoto


Et la première partie ne sera pas Tokyo mais Matsumoto : jolie ville de province nichée dans les alpes japonaises avec beaucoup moins de monde que dans la capitale

Ce qui frappe à Matsumoto, c’est l’absence de buildings, tout semble à taille bien plus humaine que Tokyo. La taille de la ville également n’est pas comparable à la capitale japonaise : tout est très rapidement accessible et l’échelle y est sans commune mesure avec la mégalopole nippone.

Femmes et koinobori à Matsumoto

Au Japon, ils n’aiment pas trop le soleil : ils ont des chapeaux, des ombrelles, des manchettes longues qu’ils ajoutent à leur tee shirt manches courtes pour couvrir leur bras jusqu’aux bouts de leur doitgts. Les chapeaux et les ombrelles sont marquées souvent d’un sigle anti-UV, c’est dire. En gros, les seuls à être bronzés (et rouges), c’est les touristes (nous quoi ^^)

Matsumoto centre ville

Le centre ville de Matsumoto s’axe autour d’une avenue principale qui mène au grand parc de la ville, parc qui nous offrira une jolie surprise quelques jours plus tard…

Frog street Matsumoto
cycliste à matsumoto

Pour se nourrir, on a rencontré quelques déconvenues : surtout pour trouver des légumes et des fruits. On trouve essentiellement des produits carnés, du poisson, de la friture mais pour le vert, on repassera. Et à force de manger, certes, des choses délicieuses, mais quand même assez riches, notre corps finissait par réclamer des légumes. Et on a été chanceux à Matsumoto : on a trouvé un restau vegan !

Je vous conseille d’aller faire un tour au Healthy pinguin. Tenu par un écossais et une japonaise, on trouve ce restaurant dans une petite rue avec plein de fleurs, des petits vélos, bref, gros niveau d’adorabilité.

On a même eu l’occasion de discuter avec une jeune japonaise qui apprenait l’anglais, et qui voulait voyager à Hawaï et qui avait besoin de s’entraîner. Born and raised in Matsumoto, on lui a demandé ce qu’il y avait à voir à part le château dans la ville, et elle a buggué. Je crois qu’elle est prête pour quitter sa ville pour de bon, parce qu’il y a quand même plusieurs choses à faire chez elle :p

avocado toat matsumoto

Healthy Penguin Café
4 Chome-3-25 Ote,
Matsumoto,
Nagano 390-0874
Page Facebook

Et puis Matsumoto, c’est surtout ce château, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et trésor national. Surnommé le corbeau de par sa couleur noire par les japonais, on a été complètement bluffé par le bâtiment. Sur 5 étages, il se visite et même si il y a n’a pas énormément de choses à voir à l’intérieur, son architecture et sa structure en bois est vraiment impressionnante et mérite qu’on prenne le temps (et qu’on paie un ticket d’entrée) pour découvrir son intérieur.

Le château de Matsumoto est un véritable bijou qui se laisse admirer et on est resté un long moment devant à se répéter que, quand même, c’est sacrément beau…

Black castle matsumoto

Non, mais est ce que ce château n’est pas dingo ?

Chateau de Matsumoto
4-1 Marunouchi,
Matsumoto,
Nagano 390-0873
Site internet
Entée : 610 Yens tarif adulte

Et la jolie découverte de la ville, ce fut la foire nationale d’artisanat japonais, la craft fair de Matsumoto : la plus grande expo et la plus vielle du Japon. Grosso modo, un marché de créateurs Etsy avec 300 stands : un énorme kiffe. J’ai eu envie de tout acheter. Je me suis retenue parce qu’il fallait garder de la place dans la valise, et avec le recul, je le regrette : j’aurais du me faire plaisir tellement il y avait des choses hyper belles, fines, travaillées, bref, un régal pour les yeux !

Au Japon, chaque ville a un symbole qui la représente et le motif est repris sur les plaques d’égout de la ville. On peut ainsi prendre en photo plein de plaques d’égoûts différentes (et on le fait parce qu’elles sont souvent aussi jolies que celle là). Le symbole de Matsumoto est la Temari : une balle cousu de pleins de fils colorés différents pour représenter des motifs géométriques.

On a pris le temps aussi d’embarquer dans un petit train pour aller visiter l’une des plus grandes fermes de Wasabi du pays. Le Wasabi est une racine, qui une fois râpée finement livre toute sa saveur. En France, le wasabi est souvent du raifort, et, une fois qu’on a goûté du vrai wasabi, je peux dire qu’on sent vraiment la différence !

La ferme Daio, se trouve à quelques minutes au Nord de Matsumoto, et la visite est gratuite. On peut louer des vélos pour y aller et je vous le conseille vivement, vous pourrez pédaler au milieu de la campagne à travers champs et rizières.

La visite de la ferme de Wasabi est assez intéressante, mais manque cruellement d’accessibilité aux visiteurs non japonais : comprendre que tout y est écrit en japonais Mais on a quand même goûté des saucisses au Wasabi, des croquettes au Wasabi, de la glace au wasabi et on est reparti avec de la mayonnaise au wasabi (ils n’avaient pas de bières au wasabi parce qu’on en aurait bu aussi )

Cette ferme est idéalement située, car la racine a besoin d’une eau pure et fraîche pour pousser correctement. L’eau venant des montagnes est donc parfaitement adaptée !

Pour accéder à la ferme, on passe devant le temple d’Hotaka, temple magnifique, isolé, et c’est dans ce cas qu’on était bien contents d’avoir quitté les grandes villes et grandes artères… On a même pu assister à une séance de Kyudo : du tir à l’arc zen. Les mouvements sont lents, précis, le lâcher de la flèche se fait dans un souffle. C’est très gracieux, très joli et pas forcément très efficace mais je ne crois pas que la finalité de la cible soit ici, le but premier.


On a eu beaucoup de plaisir à se balader à travers champs. On s’est arrêté très régulièrement pour admirer la vue, les hérons, les ruisseaux, profiter de l’absence d’agitation, c’était vraiment adorable et particulièrement calme.

Comment y aller :

Prendre le train à la gare centrale de Matsumoto, la JR Oito Line et descendre à l’arrêt Hotaka ! Compter 330 yen le billet aller, et c’est gratuit si vous avez le JR Pass !

Pour louer votre vélo, direction Shinano an ! ils parlent anglais, sont adorables, prêtes des chapeaux et ont de la crème solaire pour les peaux très claires parce que ça peut vite taper fort 200 yen l’heure et je vous le conseille vivement !

Et après l’effort, le réconfort ! J’avais jeté mon dévolu sur un ryokan, sorte d’auberge thermale traditionnelle. On a dormi sur des futons, mangé des kaiseki (repas de cérémonies en 10 plats complètement foufou), et profité des onsen privatifs et ça, c’est un très gros kif !

Tu le sens la nana posée, complétement zen et qui a décompressé ?

Le Japon profite des nombreuses sources chaudes offertes par l’activité volcanique. De fait, on trouve de nombreux lieux qui offrent des bains publics ou privés, avec des eaux riches et chaudes aux vertus thérapeutiques qui détendent autant le corps que l’esprit !

Si vous voulez vous aussi en profiter, direction Izumiya Zenbe ! Le ryokan est un peu loin du centre ville, mais il est accessible en taxi ou en bus. On peut aussi y aller à pied en passant par les pistes cyclables : ça permet de découvrir les maisons des japonais sans strictement personne et ça c’est très appréciable !

Izumiya Zenbe
Satoyamabe 451
Matsumoto
390-0221 Nagano
Site internet

Et une fois cette seconde étape terminée, nous avons pris le bus pour traverser la chaîne de montagne et rejoindre Takayama. Voyage très confortable, avec des paysages sublimes et j’ai même eu la chance de voir des petits singes !

Prochaine destination : Takayama !

TAGS
RELATED POSTS
2 Comments
  1. Répondre

    Flo

    18 juillet 2019

    Je rêve d’aller au Japon, c’est super que voyager avec toi
    Cette étape avait l’air reposante par rapport à ce que j’imagine de Tokyo !

    • Répondre

      Sophie

      23 juillet 2019

      Je pense que je vais sans doute finir par Tokyo : je n’ai pas eu le temps de voir tout ce que la ville proposait, elle est tellement grande !
      Par contre, elle alterne les lieux bondés et les quartiers résidentiels très calmes ou on trouve des sanctuaires archi mignons sans un chat. La ville en elle même offre quasiment tous les visages du Japon (bon, sauf la mer et la montagne, mais quand même :p )

Laissez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez Larcenette
Paris, France

Hello, bienvenue sur le blog de Larcenette. Dans la vraie vie, je m'appelle Sophie, j'ai 40 ans et ça fait plus de 15 ans que j'habite Paris. J'aime voyager, manger et découvrir de nouvelles saveurs et j'aime prendre des photos de tout et n'importe quoi ! :)

J’ai écrit ça aussi
Le tricot solidaire vous attend !
Mes adresses préférées à Paris
Mes derniers tweets
  • Allez salut Aurélien (il n’y a pas un seul moment ou le mec se remet en question, il est insupportable) https://t.co/S0vnAVCzZr

    Tweeted on 01:32 PM Apr 09

  • https://t.co/GY8vNT8Cxw https://t.co/sgqLIcOW3B

    Tweeted on 04:41 AM Apr 09