Lana Del Rey était à Paris

Par | le 8 novembre 2011

Lana Del Rey était à Paris au Nouveau Casino hier soir pour son premier concert dans la capitale et ça tombe bien : moi aussi.

Un concert complet, une grosse attente de la part de tous les présents, autant d’hommes que de femmes, et une grosse moyenne de trentenaires.

La première partie était Mr Seye Adelekan, un artiste anglais vraiment chouette. Un mec, une voix, une guitare = le résultat était plutôt plaisant.

Mais il faut bien dire ce qui est : tout le monde était là pour voir Lana Del Rey, retrouver cette icône numérique en chair, en os, en voix et en attitude…

Photo Osmany de OhMyBlogness

Pour le côté iconique, on a été largement servi : des mimiques de faon apeuré, jouant à mort sur le côté femme enfant. J’ai sans doute été habituée à des artistes plus interactif avec leur public, puisque là, soit elle a joué un rôle, soit elle était super flippée (et je n’arrive pas à me décider entre les deux). Sans compter que ne pas présenter son équipe de musiciens et quitter la scène alors qu’ils sont encore en train de jouer puis voir les roadies débouler pour tout démonter m’a un peu déboussolée… Oui, il n’y a eu aucun rappel. (keuwa? pas de rappel? Mais kessekecestquecettehistoire?) A croire qu’on finit par avoir des habitudes de concert bien ancrées hein.

J’ai été déçue de ne recevoir que 35 minutes de concert (oui, oui, 35 minutes pour une place à 19,80€, j’ai l’impression d’avoir payé pour voir plus que pour assister à un concert).

Sinon, sur scène ça donne quoi? Des chansons mieux maîtrisées que d’autres, on a eu droit aux fameux Video Games et Blue Jeans, par contre absence totale de Kinda outta luck (vu le nombre de chansons jouées, elle aurait bien pu l’ajouter). Elle a du faire 9 ou 10 chansons, j’avoue ne pas avoir compté, mais j’ai surtout ressenti la très courte présence de l’artiste.

Photo Osmany de OhMyBlogness

Verdict? Et bien, là comme ça, je pourrais me mettre en mode Haterz et dire que c’est quand même bien n’importe quoi, qu’elle est très bien vendue, superbement marketée et que son injection d’acide hyaluronique dans les lèvres l’aura aidé à obtenir ce statut de starlette émergente. Il n’empêche qu’il y a du potentiel et il y a un besoin de maturation pour arriver à quelque chose de franchement bien.

J’attends de voir l’album pour confirmer ou infirmer son aura hypnotisante…

Et je rajouterais que les personnes de plus d’1,90m qui se collent à deux devant toi qui ne fait que 1,63m, tu passes une partie de la soirée à être sur la pointe des pieds pour tenter d’apercevoir la jeune femme tant attendue… (j’ai proposé qu’on leur coupe les jambes, mais sans tronçonneuse, c’était compliqué). Je sais que certains dans le public ont kiffé, mais il semble que ce sentiment de déception soit majoritaire… Bref, j’attends une seconde session (pour voir encore une fois ^^)

Merci à Osmany pour les photos :)

Et on retrouve des retours ici, de ce côté ou encore par là et

1 Commentaire

My Little Discoveries on 10 novembre, 2011 at 10:01.

Même déception pour moi après le concert d’Anna Calvi vu la semaine dernière (si tu veux voir mon billet: http://mydiscoveries.canalblog.com/archives/2011/11/08/22610013.html)! Je sais que beaucoup l’adorent mais personnellement j’aurais aimé qu’elle partage plus avec le public et surtout qu’elle ne donne pas l’impression de s’ennuyer sur scène… Sinon j’ai le même problème que toi, je mesure 1m62: pas pratique en concert… ;o)

Répondre

Laissez votre commentaire!