Photo

Passer du reflex à l’hybride…

By
on
7 mars 2018

Après plusieurs années avec mon Pentax K10D sous le bras, je me suis posée la question “Et si je quittais mon reflex pour un hybride ?” Les raisons principales étant le poids et la taille de l’engin. J’arrivais à en avoir mal aux épaules à porter mon appareil photo et ses 2 objectifs. Résultat, je le sortais de moins en moins et je prenais de plus en plus de photo avec mon smartphone. Ce qui est quand même un peu ballot non ?

Après une étude plus ou moins poussée, et avoir fait une shortlist de deux appareils hybrides, j’ai finalement basculé du côté Fuji de la force : j’ai acheté un XT10 l’année dernière (merci la promo de la Fnac). L’autre appareil retenu étant un Olympus OMD (et ça tombe bien, parce que Mr F le possède, j’ai pu le tester aussi).

Le pentax fait 1,3kg avec ses 2 objectifs et le Fuji fait 790g avec les deux objectifs aussi…
(L’argument du poids :))

Je ne vais pas mentir, les débuts avec le XT10 furent un peu chaotiques : je devais désapprendre le menu et les usages du K10D. Ce ne fut pas évident : les menus personnalisables sur le XT10 ne sont pas super ergonomiques et j’ai eu des phases de “Mais sérieux, pourquoi j’ai acheté cet appareil, si ça continue, je vais le revendre” (c’est dire si je n’arrivais pas à prendre le boudin en main).
J’ai un autre souci : je ne lis jamais les manuels (et ça vaut pour tout : de la console en passant par le four ou autres) Cette fois-ci, j’ai du ouvrir le manuel, étudier, appliquer, et recommencer parce que j’avais oublié…

L’autre problème, c’est que j’ai un amour passionné pour l’objectif 50 1,4 de Pentax. Il fait de belles photos lumineuses, des portraits qui rend tout le monde beau, qui fait un bokeh de foufou. Et rétrograder à un objectif classique type 16-50, c’était un peu compliqué et surtout, très frustrant… J’avais profité d’une offre à la fnac avec 200€ de réduction sur le XT10, j’ai sauté dessus mais je ne m’étais pas forcément rendue compte de ce que cela impliquait…

Et puis, j’ai contacté Vincent (alias Paingout sur Twitter) ; dont Fujifilm est un des clients ; pour lui demander de l’aide parce que j’étais un peu désespérée. Et non seulement, il m’a tout expliqué mais en plus, il m’a mis en relation avec Fuji pour pouvoir tester l’objectif 35mm 1,4 (l’équivalent du 50mm 1,4 en reflex) le temps d’un week end. Grâce à Vincent et Edith, mon rapport de frustration à mon appareil s’est transformé en plaisir

Dire que ce fut une révélation est un euphémisme : j’avais à nouveau le plaisir de prendre des photos. Je le sors pour tout, tout le temps. Les images sont tellement belles ! Des exemples concrets ?


Oui, j’ai un truc avec les chats des voisins et les fleurs :) 

Les photos ne sont pas parfaites, on sent que je n’ai pas encore complètement l’appareil en main et j’aime les contrastes, mais c’est mieux qu’avant. Si, si, vous pouvez me croire

Sinon, la vraie question :

Comment passer sereinement d’un reflex à un hybride ? 

=> Tester les modèles qui vous intéressent pour voir si ils vous conviennent. Il existe de très nombreuses marques et que ce soit chez Leica, Nikon, Fujifilm, Olympus, Sigma, Sony ou Panasonic, vous trouverez forcément le modèle qui correspond à votre usage et à votre budget.

  • Si votre budget est serré, il faudra faire des concessions.
  • Pour les tester, le plus simple c’est d’aller au Salon de la photo (mais c’est en novembre, ça risque d’être long d’attendre 9 mois) ou de suivre les comptes des marques qui vous intéressent sur les réseaux sociaux : ils annoncent souvent les endroits ou vous pourrez tester les appareils.
    Si vous avez des amis qui en ont, c’est aussi un plus. N’hésitez pas à leur demander si vous pouvez l’essayer et demandez leur avis sur l’appareil et pourquoi ils ont choisi celui-ci plutôt qu’un autre. Me bouche à oreille est pour moi, l’une des meilleures publicités
  • N’hésitez pas à vous déplacer dans les boutiques spécialisées également. A Paris, vous pourrez tester les modèles chez le Cirque, Camara ou Objectif Bastille (n’hésitez pas à appeler avant pour vérifier si ils ont le modèle désiré).
  • Vous pourrez vérifier que l’ergonomie de l’appareil vous convienne et que l’appareil est conforme à l’usage que vous voulez en faire.
  • Faites une liste de toutes les questions que vous avez. Il n’y a pas de questions bêtes. JA-MAIS !
  • Et si finalement, vous vous rendez compte que le modèle ne vous convient pas, revendez-le. C’est une décision extrême, mais si vous gardez un appareil photo plus de 2 ans et que vous ne l’utilisez pas, celui-ci va perdre de la valeur. Le jour ou vous voudrez le revendre, il sera difficile d’en obtenir le prix désiré. Il ne faut pas avoir de scrupules, simplement accepter que l’on s’est trompé. Et ça arrive à genre, tout le monde

Je ne sais pas si ça vous aura aidé, mais n’oubliez pas de vous faire plaisir avant tout

TAGS
RELATED POSTS
4 Commentaires
  1. Répondre

    Bejal

    8 mars 2018

    Merci Sophie. Bonne fin de semaine, bisous

    • Répondre

      Sophie

      11 avril 2018

      De rien Si ça peut servir, j’en suis ravie !

  2. Répondre

    Blogueuse Pépite de Maman

    9 avril 2018

    Les photos sont magnifiques ! Ça me donne grave envie de me prendre un hybride ! C’est vrai que moi aussi, je prenais moins souvent mon reflex et je prenais plus souvent avec mon iphone pour prendre des photos !!
    Avec mes blogs, j’ai aussi envie d’alimenter les articles avec de belles photos contrastées !! La prise en main est elle facile ?

    • Répondre

      Sophie

      11 avril 2018

      ET bien oui, la prise en main est facile et le mode automatique fait des merveilles, mais il faut prendre le temps de désapprendre son ancien appareil pour prendre en main un nouveau, ça ne se fait pas forcément doucement, en tout cas pour moi, ça pourrait être plus rapide pour toi

Laissez votre commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue chez Larcenette
Paris, France

Hello, bienvenue sur le blog de Larcenette. Dans la vraie vie, je m'appelle Sophie, j'ai 40 ans et ça fait plus de 15 ans que j'habite Paris. J'aime voyager, manger et découvrir de nouvelles saveurs et j'aime prendre des photos de tout et n'importe quoi ! :)

J’ai écrit ça aussi
Le tricot solidaire vous attend !
Mes adresses préférées à Paris
Mes derniers tweets