Avis de recherche : on a perdu Halloween…

Je lisais tranquillement les divagations des gens sur Twitter, jusqu’à ce que je tombe sur une remarque pleine de sagesse :

Remarque qui m’amène à cette réflexion : mais ou diable sont passées les décorations d’Halloween, ses déguisements, les fausses toiles d’araignées, les paquets de bonbec à foison? Parce que j’avais bien compris que les commerçants trouvaient cette histoire d’Halloween parfaite pour nous vendre des trucs oranges et noirs entre la rentrée scolaire et Noël, mais là, il semble que cet attrait ait fondu comme neige au soleil. Du coup, on nous installe dès le mois d’octobre les chocolats de Noël en rayon, oui, oui, avec 2 mois d’avance (ou alors il y a une crise mondiale de défection chocolatière, mais j’y crois moyen).

Je ne vais pas m’en plaindre, je n’ai jamais compris cette tentative d’importation d’Halloween sur nos contrées. Genre, parce que c’est américain, c’est trop tendance, et c’est trop fou : on a le droit de se déguiser (chose qu’on fait déjà ici en mars pour les enfants avec les carnavals, et un peu n’importe quand on est grand et qu’on est fans de soirées déguisées). A la limite, on pourrait se dire que c’est bien, on a 2 fois plus d’occasions pour se déguiser. Mais je remarque que le carnaval traditionnel fait objet de beaucoup moins de PLV (Publicité sur Lieu de Vente) que la version US. Il y a sans doute des lieux qui font exception à cette règle, mais globalement, je trouve un net déclin d’Halloween un peu partout (le partout étant bien sûr ciblé à Paris et sa proche banlieue, je ne sais pas ce qu’il en est donc en province :-/ )
La seule chose que je trouve vraiment chouette dans Halloween, ce sont les citrouilles découpées dans tous les sens, et avec parfois, une certaine classe comme celles d’Alex Wer

Cette années, je fêterai Halloween autour d’une raclette. Oui, c’est un concept : la raclette d’Halloween. Il n’y aura ni citrouille, rien d’orange ou de noir, mais bien de la pomme de terre, du fromage et de la charcut’ :)

Joyeux Noël en avance donc ^^

Commentaires

  1. a écrit

    Fêter Halloween chez nous fut surtout à la mode au début des années 2000… Je crois que la mayonnaise n’a jmais pris car ça reste quand même très culturellement « américain » comme fête, c’est un truc qu’on ne comprend pas trop, nous autres pauvres français…

    Ah ben, dans ce cas, je suis le cliché total de la pauvre française, parce que non, j’ai toujours pas compris (ou alors il faudrait que j’ai des enfants pour y voir un intérêt peut être :p )

  2. a écrit

    j’aime bien cette fête moi!! je sais qu’on a pas besoin de ça mais c’est toujours une bonne occasion pour se retrouver entre amis et porter des costumes hasardeux!! d’habitude je me déguise jamais vraiment mais là, cette année, jme lance :)
    C’est peut être parce que me déguiser n’est pas quelque chose qui m’amuse en soit (je suis une vieille relou à qui il faut du temps pour se décoincer du slip), c’est sans doute pour ça qu’Halloween et moi c’est un grand Je t’aime moi non plus :)

  3. a écrit

    Waouh les citrouilles :o ! Mais elles sont découpées avec quoi, un sabre laser ou bien ? o_o

    On avait essayé avec ma mère une fois, c’est super dur la citrouille, c’est limite tu te coupes un doigt. La préparer pour une soupe, c’est plus simple ^^

  4. Lunem a écrit

    Aucune raison de fêter Halloween, ça avait même le don de m’énerver cette greffe de fête commerciale en France…et effectivement c’est rapidement devenu ringard.
    Seulement l’année dernière on avait un truc important à fêter en octobre, le thème s’est naturellement imposé et…c’était tellement bien qu’on a décidé qu’on en ferait une tradition familiale :D Au programme des bonbecs et des films d’horreur toute la nuit. \o/ Par contre exit les citrouilles, j’ai un léger traumatisme de la dernière que j’ai tenté de creuser, yep.

  5. justine a écrit

    moi je trouve ça dommage car halloween c’est aussi mon anniversaire! donc c’était un bon thème de soirée déguisée… maintenant j’ai du mal à trouver des objets de déco et souvent je me les bricole moi même!! et effectivement creuser soi-même une citrouille c’est un exploit!

  6. a écrit

    Eh, les gens, l’Halloween, à la base c’est une fête celtique, partagée par les irlandais et les gaulois pour fêter « l’autre monde, brièvement confondu avec celui de l’humanité ». Ce sont les irlandais, écossais et autres émigrants qui l’ont exportée en Amérique du nord. alors OK, c’est resté une tradition là-bas alors que chez nous ça c’est vite oublié, mais non, ce n’est pas un truc de ricains !! Ils ont les chapeaux ronds… pouet pouet. C’était maître Krabello from Wikiland.

Laissez votre commentaire!