La maladresse, ça se soigne?

Ma vie, mon blabla
13 septembre 2013 / By / , / 15 Comments

Je suis de ces gens affublés d’une maladresse chronique : dans le verbe et dans le geste (aucun rapport avec je suis rital et je le reste hein), j’ai tendance à avoir le mouvement abrupte et le mot aussi… Ce qui ; quand on est seul n’est pas particulièrement problématique (on casse juste des objets), mais quand on est en société, ça le devient un peu plus (et puis casser des gens, ça ne se fait pas trop).

2 mains gauchesJe suis la fille avec deux mains gauches, bonjour…

Du coup cette malédiction provoque beaucoup de choses comme :

– Des verres cassés
– Des bouteilles de vinaigrette explosées sur le sol (et nettoyer des choses avec de l’huile, c’est SI facile)
– Des gestes trop brusques quand j’ai un verre dans la main (et renverse des gouttes d’eau/de vin/de bière sur mes fringues)
– Quand on me présente une femme en congé maternité, lui demander « C’est pour quand? » alors qu’elle a accouché depuis 3 mois
– Se prendre des murs toute seule sans qu’on me pousse
– Marcher sur son chat
– Se cogner aux poignées de portes
– Et avoir des bleus aux jambes et aux bras parce que je rencontre des angles sans arrêt
– Dire Bonjour monsieur alors que c’est Madame (et que la personne le prenne mal…)
– Se vautrer dans le métro et faire un trou dans un pantalon qui était tout neuf
– Etaler du pop corn au cinéma (et sur la personne assisse devant)
– Déballer un truc et tout faire tomber (et souffler très fort parce que je suis saoulée)
– Et renverser des bouteilles de vin pleines sur des nappes toutes blanches
– Je suis l’une des rares à pouvoir dire que j’ai cassé Google, littéralement

google casseBref, j’ai parfois l’impression d’avoir une perception de mon corps d’un enfant de 3 ans. Et c’est compliqué. J’essaie de faire les choses doucement parce que c’est bien souvent à cause d’une envie de faire les choses vite qui provoquent toutes ces catastrophes, et ça allait mieux à un moment. Mais là, c’est revenu.

Et cette maladresse finir par me couter cher : parce que le vin sur les vêtements blancs, c’est compliqué à rattraper, que faire tomber son iphone 172 fois finit par le péter au bout de la 173ème, que j’achète des verres à vin Ikea vu la vitesse à laquelle je les casse…

Voilà.

Si vous avez des astuces pour être moins maladroite, je prends parce que je finis par me fatiguer toute seule!!

Vous aimerez aussi...

Le petit chat est mort…
6 juillet 2017
Mes podcasts préférés
6 juin 2017
Les neufs vies de mon chat…
16 mai 2017

15 Comments

  1. ça y est, j’ai trouvé mon double !

    De mon côté, la maladresse s’exprime vivement dès que je suis un tantinet fatiguée, et / ou que j’ai mal dormi. Bref… Je recommence à être de plus en plus maladroite, je vois bien ce dont tu parles (si tu savais à quel point cette semaine, où j’ai cumulé les bourdes).
    Je ne t’envoie pas une photo de mes deux mains gauches, mais l’idée est là…

    Bon vendredi et bon WE !

  2. francisxv dit :

    alors que je mets un point d’honneur a ne rien casser / renverser / me cogner et que ca m’insupporte, au point que ca devient limite un toc, quand il y a des gens chez moi, discretement je repouse les verres vers le centre de la table pour pas que quelqu’un les fasse tomber en passant :p

    • Sophie dit :

      Mais alors, tu fais attention à tout, tout le temps? C’est pas fatigant?
      Moi c’est mon chat qui fait tomber des trucs par terre, ça l’éclate pas mal (je crois que je suis un peu cernée )

  3. Je suis exactement pareille…C’est gonflant, rageant, drôle, et ça agace profondément les gens….qu’on a envie d’étrangler quand ils nous disent « tu peux pas faire attention ? « .
    Mais cela dit, je trouve aussi que ça fait de nous quelqu’un de touchant, d’original, il y a un côté pataud là dedans et (bon, pas quand on fait mal au chéri parce qu’on pensait pas que notre genou passerait si près…) je sais que c’est aussi une des caractéristiques qui nous rend touchantes !

    • Sophie dit :

      Je rencontre des gens qui se marrent en fait de voir autant de maladresse condensée chez une même personne.
      Certains me disent que c’est mignon-touchant, mais bon, moi je trouve ça vraiment enervant parfois (surtout quand je casse des trucs :-/)

  4. Paula dit :

    SI cela peut te rassurer, tu n’es pas seule.
    Dixit la fille qui est restée coincée 10 minutes la main dans l’aspirateur ou qui s’est agrafée deux doigts. Entre autres

    • Sophie dit :

      Oh mon dieu! S’agrafer 2 doigts?
      Bien qu’en y réfléchissant, je me suis cognée très la main sur un évier il y a très longtemps. Depuis cette partie devient bleue quand la météo change brutalement (ce qui me fait dire que j’ai du avoir un os fêlé et mal soudé :-/)

  5. Marine dit :

    Copine de maladresse \o/
    Quand j’avais le temps et que je faisais pas mal de sport j’avais remarqué que je faisais moins de conneries, je pense que se vider la tête fait du bien et aide à diminuer sa maladresse, tentes le Yoga ou un truc qui pourrait te détendre, peut-être que ça aidera ! De mon côté je reprends le sport début octobre et j’ai hâte car là je suis une catastrophe ambulante.

    • Sophie dit :

      Ah tiens, c’est pas faux, je ne fais pas trop trop de sport en ce moment, ça pourrait être lié, je vais me pencher sur la question

  6. Benoit dit :

    Il y a aussi une autre solution face à tes soucis :

    – Verres cassés -> c’est moins joli mais prends des verre en polycarbonate
    – Des bouteilles de vinaigrette explosées -> arrête la salade et/ou achète de la salade déjà assaisonnée…
    – Des gestes trop brusques -> remplis tes verres à moitié
    – Quand on me présente une femme en congé maternité -> demande lui si tout va bien (sans plus de précision)
    – Se prendre des murs toute seule sans qu’on me pousse -> là c’est plus dur j’ai pas trop de solutions mais j’y réfléchis
    – Marcher sur son chat -> dresse ton chat pour qu’il n’aille pas sous tes pieds quant tu marches.
    – Se cogner aux poignées de portes -> prends des portes coulissantes sans poignées et/ou que les portes ouvertes/automatiques
    – Et avoir des bleus aux jambes et aux bras parce que je rencontre des angles sans arrêt -> prends que des coins arrondis
    – Dire Bonjour monsieur alors que c’est Madame -> dis juste « bonjour :) »
    – Se vautrer dans le métro et faire un trou dans un pantalon qui était tout neuf -> ne prends plus le metro
    – Etaler du pop corn au cinéma (et sur la personne assisse devant) -> Ne manges plus de pop-corn au cinoche et/ou refuse que quelqu’un s’installe devant toi.
    – Déballer un truc et tout faire tomber -> demande des truc sans emballage
    – Et renverser des bouteilles de vin pleines sur des nappes toutes blanches -> mets des nappes lie de vin (c’est moins classe mais tu n’auras pas de taches non plus
    – Je suis l’une des rares à pouvoir dire que j’ai cassé Google, littéralement -> Pour Google je pense qu’ils vont s’en remettre…

    Après tout ça si le mal persiste, penses aux marabouts on ne sait jamais

    PS : je conseille facile vu que tout ce que raconte m’est très étranger…

  7. Ninie Pouce dit :

    Je suis pareille, il n’y a pas de solutions à part assumer

  8. gaelle dit :

    es tu allée voir un ostéopathe et/ou un orthoptiste. Souvent la maladresse est la partie emergée d’autre chose (dit la fille qui s’est tapée des seances d’orthoptie pour maladresse !)

    • Sophie dit :

      Oh, mais c’est pas bête du tout ça en fait : il y a quelques années, je suis allée voir un ophtalmo parce que ma vue baissait (sauf qu’en fait, j’ai10 à chaque oeil) il m’a juste conseillé des leçons d’orthoptiste… Je note, je note merci

  9. Nathalie dit :

    Bonjour tout le monde,
    Je me reconnais tout à fait là et pourtant ce n’est pas faute de vigilance, bien au contraire. Après quelques recherches, je pense qu’il y a symptôme d’une légère apraxie idéatoire. Il s’agit d’une difficulté à appréhender l’espace autour de soi et à coordonner ses gestes en fonction. D’après les spécialistes en neurologie, il s’agirait soit d’un facteur génétique, soit de très faibles lésions au cerveau dues à la naissance, soit par manque d’oxygène, soit par le fait que l’enfant est légèrement prématuré. Bon bien sûr, nous sommes loin de la dyspraxie ou de l’apraxie telles qu’elles sont décrites par exemple sur le site http://www.allodocteurs.fr/grossesse-enfant/enfant/trouble-de-l-apprentissage/dyspraxie-la-maladie-des-enfants-maladroits_909.html
    Mais il y a des degrés. Alors quand quelqu »un vous dit « tu ne peux pas faire attention ! », surtout ne pas se vexer et expliquer dans le calme (autant que faire se peut) l’origine du trouble. Le dialogue serein est toujours positif surtout avec les proches, les personnes avec qui on vit tous les jours. Plus de compréhension des autres nous permet de vivre la chose plus sereinement et sans culpabilité, après tout ce n’est pas notre faute ! Et pourtant nous redoublons de vigilance mais parfois avec la fatigue…
    Bref, on peut y gagner un peu avec de l’attention mais à condition qu’il n’y ait pas de stress autour sinon ça s’empire !!
    Il peut aussi s’agir d’injonctions parentales maladroites (c’est le cas de le dire), un parent qui parce qu’on fait tomber un verre nous assène de suite : ‘mais qu’est-ce que tu es maladroite ! » et paf ! même si on ne l’est pas, on le devient puisque les parents nous le disent c’est que ça doit être vrai !!
    Dans ce cas une déprogrammation sous hypnose peut être efficace. Bon souvent c’est un peu les deux qui sont la cause, une légère dyspraxie pousse souvent le parent à croire qu’on est maladroit et il nous le dit, ce qui n’arrange rien à l’affaire.
    Voilà, courage à tout le monde, j’espère que cela vous aidera.

Laissez votre commentaire !

A propos

Bienvenue sur mon blog ! Je suis Sophie, j'habite Paris depuis 8 ans et c'est une ville que j'aime beaucoup. J'adore voyager et faire des photos de mes excursions d'ou je ramène toujours une spécialité culinaire J'ai un chat adorable qui s'appelle Kennedy et une bicyclette dorée qui s'appelle Irène. Soyez les bienvenus chez moi :)

Le tricot pour les Sans Abris !
Le tricot pour les Sans Abris !
Les jolie choses chez MonShowRoom

La bonne adresse parisienne
La bonne adresse parisienne

Un repas vegan, rasta et bon ? Direction Jah Jah by le Tricycle !

%d blogueurs aiment cette page :