Bienvenue en 1940…

Lundi soir, tard, après avoir regardé Top Chef (et avoir eu faim toute la soirée), je suis tombée sur une pub qui m’a TRES fortement agacée et surfant sur l’inquiétude féminine générale sur les contraceptions et plus précisément sur le moniteur de contraception ClearBlue qui ; détourné de sa fonction première ; à savoir quand avoir des rapports sexuels pour optimiser la procréation ; devient un outil qui te dit quand ne pas avoir de les relations sexuelles pour éviter d’être enceinte. (et impossible de mettre la main dessus, c’est rageant).

Ou comment le marketing de chez ClearBlue a tout compris à la crainte des françaises avec ces histoires de pilules de 3ème et 4ème génération.

Moi ça me gêne beaucoup. Beaucoup. Beaucoup cette ode à la méthode naturelle (ou méthode Ogino). Et je ne suis la seule que ça gêne. Déjà parce que certaines ne vont pas le maitriser et que cela va générer forcément des grossesses non désirées, et que ça implique aussi que c’est ceinture pendant les périodes dites de fertilité.

A quoi ça sert d’avoir inventé la pilule si tu ne peux plus jouir de ton corps quand tu veux?

Certaines vont me dire « Non, mais on n’est pas des animaux, on peut se contrôler un peu quoi » Oui sans doute, mais à priori, le sexe, ça ne sera pas toute ma vie, et ça n’est pas quand je serais vieille que je pourrais en profiter, alors j’en profite maintenant. Je suppose que c’est sans doute plus simple à gérer quand tu es avec la même personne depuis 15 ans, que tu as déjà eu des enfants et que la contraception ça te saoule. Ça se sont des arguments que je conçois, qui me paraissent même bien, dans ce contexte en particulier. Mais le jour ou ça sera mon cas, je me collerais un stérilet fissa, parce que la méthode naturelle, perso, ça sera non seulement frustrant, mais c’est surtout le meilleur moyen de se retrouver avec une grossesse non désirée…

choisir-sa-contraception

Chacune fait ce qu’elle veut avec son cul, et trouver le contraceptif parfait, c’est galère (j’ai tenté l’anneau, les patchs, les pilules, je n’ai pas encore trouvé celle qui me convient parfaitement, même si la capote reste une valeur sûre). Mais lire également qu’utiliser la méthode naturelle quand c’est bien fait c’est aussi fiable qu’une pilule, ça me fait bondir : on ne peut pas écrire ce genre de trucs, je trouve ça franchement irresponsable, surtout si des gamines tombent sur ce genre de texte.

Et pour revenir sur la présentation du moniteur de Clearblue, il est d’ailleurs bien écrit « cependant si une grossesse est totalement inacceptable pour vous, alors vous ne devriez pas utiliser cette méthode. » Voilà, donc on te vend un truc, mais attention, c’est quand même pas très fiable.

Sur les site de « Choisir sa contraception« , il est clairement indiqué que « leur efficacité est très variable (jusqu’à 20 % d’échecs) », c’est dire si cela ne doit pas être considéré comme une contraception.

Je sais que dans un monde magique, on n’aurait pas besoin de la pilule, et on n’aurait pas non plus de SPM (Syndrome Pre-Menstruel) relous, mais j’avoue, la pilule est pour moi un confort au quotidien sur lequel je me repose et je suis bien contente de l’avoir! (et j’avoue que je ne sais pas du tout comment celles qui pratiquent la méthode naturelle font pour gérer, perso, étant du genre bordélique, ça a 100% de risque de ne pas marcher avec moi, du coup je ne tente pas! :) )

Commentaires

  1. a écrit

    Entièrement d’accord avec toi ! Toutes ces récupérations ça me rend dingue. Et effectivement il n’y a rien de plus fiable et de moins répercutant pour la santé que le préservatif. Moyen de contraception qu’on a choisit à deux.

    • Larcenette a écrit

      Sans compter que les gens qui manquent d’informations risquent de prendre ça pour argent comptant, et ça, ça peut être dangereux :-/

  2. a écrit

    Moi, j’ai pris la pilule 10 ans pour régulariser mon cycle et parce que mes règles étaient ultra douloureuses.
    J’ai arrêté il y a 17 mois. Certes, je suis aujourd’hui enceinte, parce que nous « l’avons fait » en sachant que nous prenions un risque. Mais, les 10 mois qui ont précédé (et je sais que c’est court 10 mois), ça a été efficace !
    Je ne conseillerais à personne un moyen de contraception plutôt qu’un autre. C’est un choix très personnel, comme tu le dis.
    Mais, j’avoue que j’ai, pour ma pomme, le même raisonnement que l’article des so busy girls que tu cites.
    Tu sais, les jeunes qui veulent croire n’importe quoi, elles n’attendront pas ce genre d’article ! J’ai surpris ma soeur dire à une copine ‘tu sais, si tu prends la pilule, ça te protège aussi des MST »… Je ne sais pas si c’est mieux… ^^(Heureusement, j’ai pu rectifier le tir rapidement).

    • Larcenette a écrit

      En fait, je me demande parfois si l’information arrive bien aux premières concernées, mon ancienne coloc travaillait avec des ados, elle me racontait des trucs qui te paraissent complétement inconcevables (genre ce que ta soeur a dit).
      Et le manque d’information (ou la désinformation pour Clearblue) ça ne devrait pas passer. (moi c’est mon petit frère que j’ai tenté de responsabiliser, les mecs s’appuient trop sur les filles et se sentent déresponsabilisés, ce que je trouve pas normal du tout…)

    • Larcenette a écrit

      Je suis TRES tentée par le DIU, et ma gynéco n’est pas contre, je vais peut être demander ça à Noël (et vu que ça n’est pas déconseillé au nullipare, autant en profiter :p )

      • a écrit

        Et connais-tu les implants progestatifs ? Pas mal du tout, indolores, et t’es tranquille 2-3 ans avec :) (et c’est bien que ta gynéco soit pas contre le stérilet pour les nullipares, c’est tellement CON ces a prioris… Je ne saurais que trop conseiller la lecture des livres de Martin Winckler et du blog de Borée pour réagir face aux décisions parfois bien injustifiées de nos gynécos et de notre entourage…)

        • Larcenette a écrit

          Alors, l’implanon (ou l’implant) je suis moyennement chaude : je ne peux pas le retirer moi même (enfin sauf si je me fais une incision avec un couteau de cuisine, mais ça fait tout de suite boucherie :p)
          J’ai quelques amis qui l’ont tenté et qui ont été soit très satisfaites, soit moyennement satisfaites : il faut l’essayer pour savoir si ça te convient, et je trouve ça un peu trop invasif (point de suture, tout ça)
          et oui, je connais Martin Winckler que je trouve pas mal du tout, Borée aussi (tout pareil) tu connais jaddo aussi? elle déchire :)

  3. a écrit

    On en a parlé hier, tu sais ce que j’en pense :) Cette diabolisation de la pilule commence à me saouler, les gens découvrent en 2013 que c’est dangereux… Allo ? Ça a toujours été dit, il suffit de lire la notice pour y trouver les potentiels effets secondaires. J’ai toujours eu l’impression d’être bien informée à ce sujet alors je tombe un peu des nues en voyant toutes ces filles qui arrêtent leur pilule du jour au lendemain parce qu’elles ont découvert qu’elles prenaient un risque, un risque moindre comparé au risque de grossesse en utilisant des méthodes naturelles (LOL).

    • Larcenette a écrit

      J’ai effectivement pris plus de temps pour lire les effets secondaires quand ado, j’ai ce traitement de fou alias, roaccutane, du coup apres avoir lu 4 pages de tous les effets secondaires que ça provoque, tu fais un peu plus attention a la pilule que tu prends.
      Et avec l’âge, tu sais qu’il vaut que tu prennes une telle plutot qu’une autre. Le rôle des gynécos et des médecins traitants est aussi hyper important, ce sont les seuls référents que les femmes ont bien souvent, et certains ont peut être été un peu light avec le suivi de la contraception de leurs patientes, c’est peut être là dont viens le problème pour certaines également…

  4. a écrit

    Moi aussi j’ai été choquée par le moniteur Clearblue… (même si le regard du mec dans la pub en mode « ce soir tu vas prendre chérie » m’a bien fait marrer :P)

  5. a écrit

    Alors premièrement: ne jamais regarder Top Chef sans se prévoir un repas au moins « bien » sinon c’est la dalle assurée toute la soirée!

    Ensuite: sur ton image, le premier truc c’est un stérilet? ça ressemble un peu à une pioche dessiné comme ça.

    Pour finir: trêve de connerie, j’ai aussi complètement halluciné devant cette pub. C’est juste honteux d’aller promouvoir une méthode « à la louche » pouvant impliquer des trucs qui te changent « légèrement » la vie. Ca me débecte que le marketing entre à ce point dans le domaine médical au mépris de l’humain mais bon, c’est la crise, faut aller chercher des client(e)s à tout prix…

    • Larcenette a écrit

      Oui, c’est un stérilet, et c’est vachement pratique comme truc ;) (Il va falloir que tu fasses une mise à jour sur les moyens de contraception je crois :p)
      Mais tout pareil, je suis plus choquée par la pub qui récupère et qui joue sur la crainte des gens que la méthode de contraception en elle même (ça ne me choque pas, je pense que certains couples installés fonctionnent très bien avec).

    • Larcenette a écrit

      Non, mais je suis aussi pour les vieux qui ont des rapports sexuels, mais c’est sur qu’à 70 ans, ton corps n’est plus aussi frais et vif que maintenant (voir même quand on avait 18 ans :p)

  6. a écrit

    J’ai aussi un peu halluciné sur la pub mais je n’avais pas pris le sujet autant au sérieux. En fait, je trouve surtout ça pathétique que les gens se réveillent maintenant sur la pilule et ses dangers potentiels. Je ne jette pas la pierre à celles qui la prenne hein, mais si les nanas pensent VRAIMENT qu’elles peuvent perfuser leur corps avec des suppléments d’hormones sans aucun effet secondaire, ben oui, elles feront un client (un pigeon ?) parfait pour la méthode naturelle. Je suis tentée de dire que c’est criminel mais en même temps, Clearblue, ils sont là pour engranger du fric, pas pour faire l’éducation des masses.

    De mon côté, quand j’ai arrêté la pilule (que je prenais en traînant des pieds, alors que je fumais, depuis 10 ans quand même !) pour avoir mon fils, j’ai noté deux choses qui m’ont fait dire que je n’ingérerais plus jamais ce truc : mon corps s’est redessiné (genre j’ai récupéré une taille, j’étais moins « empâtée » et j’ai redécouvert ce que c’est d’avoir une libido. mais genre Wild.

    Plus jeune, je ne comprenais pas pourquoi ce n’était pas les hommes qui prenaient la pilule. Ce qui m’a d’ailleurs permis d’en entendre des vertes et des pas mûres, genre « les hommes ne sont pas assez responsables, ils l’oublieraient. » « Les hormones ça se marie mal avec l’organisme masculins, ça les perturberaient. » « C’est la femme qui donne qui donne la vie, c’est normale que ce soit elle qui se charge de gérer la fécondation tout de même ! (sous entendu, elles ont voulu le droit des femmes à disposer de leurs corps, maintenant, faut assumer) ». Maintenant que je suis plus âgée, je me dis que la pilule ça ne leur ferrait pas plus de bien qu’à nous. Donc je suis pour le stérilet. Définitivement pour. Et je conchie les gynécos qui ont passé la moitié de ma vie à me dire que « NON ! SURTOUT PAS pour les nullipares » bande d’ânes bâtés, béni oui-oui des labos, va.

    Enfin, pour finir mon pavé et recentrer le sujet, le truc qui me perturbe le plus avec le système clearblue, c’est que pour bien faire, pour que ce soit VRAIMENT pertinent (en plus d’être prêt à prendre le risque d’avoir un mini-soi) il faudrait utiliser le bousin tous les jours pour connaitre son cycle, savoir comment on marche à l’intérieur, pour être à même d’identifier un potentiel risque ou une anomalie dans le cycle. Mais les nanas qui vont se jeter dessus pour ne plus avoir à prendre une pilule qui aujourd’hui fait peur, elles ne vérifieront que les jours où il y aura rapport sexuel potentiel en vue. Donc oui, définitivement, avec ce truc, on se prépare une bonne ribambelle de grossesses non-désirées. Parce que ne nous leurrons pas. Personne ne lit les petites lignes.

    • Larcenette a écrit

      Ah ah ah, j’adore le « genre wild », perso, j’ai pas l’impression d’avoir moins de libido (mais j’ai jamais arrêté de contraception plus de 3 mois, du coup, je ne sais pas si il y aurait une vraie différence)

      Ma gyncéo n’est pas contre les stérilets pour les nullipares, elle m’a dit cependant que chez les jeunes femmes qui ne sont en couple, ça augmente les transmissions type MST et autres parce qu’elles zappent la protection sur cette partie. Et ça, c’est un argument que je comprends très bien. En revanche tous les autres, j’avoue que je ne comprends pas du tout du tout… Mon ancienne gynéco refusait net l’idée même d’un stérilet chez une nullipare… (comme quoi, tomber sur la bonne personne, ça change pas mal de choses).

      Et je suis d’accord avec toi sur tout le reste!

      • a écrit

        ah bha c’est claire, que le stérilet, c’est pour les gens qui sont posés ou qui sont bien conscient que ça ne dispense pas de la capote pour protéger des MST.
        J’en parlais justement hier avec ma sage femme (parce que oui, l’autorisation de prescrire et d’assurer le suivi gynécologique complet des femmes (mères ou non) a été accordée aux sages-femmes depuis 2009, mais peu de gens le savent) qui me rappelait que les testent clinique confirment que le taux de « raté » était le même pour la pilule et le stérilet (genre 0.1% ou 0.2%) mais que dès qu’on quittait le cadre clinique (genre quand plus personne avec une blouse blanche n’est là pour surveiller) le taux de bébé-pilule augmentait d’un ou deux pourcent à cause de toutes ces femmes qui comme moi, arrivent à oublier de prendre cette foutue pilule.
        Bref, j’arrête de parler de stérilet, je vais passer pour une ayatollah, par contre, je redis haut et fort que si la gynéco du coin à une liste d’attente longue comme le bras, il ne faut pas hésiter à contacter une sage-femme pour parler de contraception, elles font ça très bien (et d’après certains elles font ça mieux, car loin des conflits d’intérêt :http://www.rue89.com/2013/01/11/et-si-confiait-la-contraception-aux-sages-femmes-238522)

  7. a écrit

    Ahhh je suis tellement d’accord avec toi. Quand on a vu cette pub avec mon copain, on s’est regardé des gros yeux, puis on a à nouveau regardé l’écran pour finalement se mettre à gueuler contre cette connerie sans nom. Le pire c’est que c’est comme tout, il y a des gens qui vont être assez bêtes pour croire que c’est sans risque, et quand ils se retrouveront à choisir entre avorter ou garder leur gosse, ils se sentiront bien con.
    Ça m’a vraiment énervée aussi de voir qu’on se moquait autant de nous, et le pire c’est sans doute le fait de surfer sur la vague de la pilule pour en faire un argument vendeur. Merci la course au profit.
    Très bon billet :)

    • Larcenette a écrit

      Ah ben je ne vois plus cette pub, et je ne la trouve pas sur le net (je me demande si c’est pas fait expres d’ailleurs), mais oui, cette récupération est franchement irresponsable (marketingment parlant, c’est malin, mais on devrait leur faire payer les IVGs surnuméraires que ça provoquera, ça serait bien le moins tiens!)

  8. a écrit

    C’est marrant, parce que la conception d’un truc comme ça… Ca doit bien prendre 4 ans ! Entre faire le design, la pub, les essais… Et POUM il arrive juste maintenant, juste après ce scandale sur la pilule ! Moi je te dis, c’est un grand complot international tout ça ! (j’rigole à demi, c’est vraiment à se poser des question quand meme, comme si ils le savaient depuis bien longtemps, que tout était prévu HAAAA je deviens psychopathe !! …)

    • Larcenette a écrit

      4 ans? Ah ah ah, non, ça peut aller très très vite quand il y a une décision ou tout le monde est d’accord dans l’entreprise. Et puis le produit existe déjà, c’est juste qu’il est détourné de son usage premier. Pas besoin de se pencher sur la conception :) (ce qui parfois prend le plus de temps dans le temps de naissance d’un produit)

  9. a écrit

    Moi, ce qui me choque le plus, ce sont les personnes qui se disent incapables de prendre une pilule tous les jours… Effectivement ça s’oublie assez facilement, j’en fait les frais assez régulièrement (et c’est pour ça que je suis à la recherche d’un médecin qui accepterait de me poser un stérilet) mais quand même… un rappel dans le téléphone à une heure qui nous convient -même si c’est midi, par exemple- c’est pas si compliqué…

    • Larcenette a écrit

      J’envie celles qui n’oublient jamais leur pilule. Vu le nombre de fois incalculable ou je l’oublie, je sais que ça n’est pas pour moi (sauf l’actuel ou j’ai un délai de 12h, du coup je suis large)
      Mais pour les gens tête en l’air à tendance bordélique (genre moi qui il y a quelques jours à failli oublier l’argent Que j’avais retirer au distributeur), c’est compliqué. L’anneau ou le stérilet c’est beaucoup mieux :) (La contraception parfaite pour chacune on y arrivera un jour :))

  10. amelie a écrit

    C’est la porte d’entrée à l’ivg comme nouveau moyen de contraception. Surtout qu’ils veulent le rendre gratuit pour les majeurs… Quelle belle connerie…

    • Larcenette a écrit

      Euh, alors je rappelle que l’IVG n’est pas un moyen de contraception. Qu’elle soit médicamenteuse ou mécanique, l’IVG n’est pas une partie de plaisir. On ne va pas faire un IVG comme on va fumer une clope.
      Que l’IVG soit gratuit pour les majeures (et pour les mineures aussi) me parait être une évidence. Si on est obligé de passer par un IVG, c’est qu’il y a eu un loupé quelque part : manque d’informations, manque de suivi, manque d’accès aux médicaments qui évitent d’en arriver là.
      L’IVG reste la toute dernière solution et normalement, on ne devrait jamais être obligée de passer par ce système.
      Perso, c’est pour ça que cette pub me choque : elle ouvre la porte à une augmentation des Interruptions Volontaires de Grossesse, et ça c’est inacceptable.

  11. a écrit

    Tu as raison, il n’y a pas de contraception parfaite, il faut juste arriver à trouver la sienne, celle qui est le mieux adaptée à ce que l’on est et ce que l’on vit. J’ai pas mal galéré pour trouver la mienne, la pilule me coupait toute libido, du coup après la naissance de mon 3ème enfant j’ai voulu un stérilet au cuivre, je ne l’ai pas supporté (je t’épargne les détails, il est encore tôt ce matin ^^). Finalement, c’est le stérilet horminal qui a remporté la mise, mais il a fallu que je négocie sévère avec mon gynéco, et ça c’est pas normal, je trouve. Je n’ose imaginer si j’avais été nullipare, je pense que je serais encore à le harceler pour qu’il me le pose, ce fichu stérilet !
    Enfin bref, tout ça pour dire que la contraception c’est un vrai sujet sérieux, on ne peut pas raconter n’importe quoi non plus… la pub Clearblue, là, elle me choque aussi.

    • Larcenette a écrit

      Dans l’historique de la contraception parentale, je sais que ma mère a eu la pilule, une phase capote, et la contraception préférée de ma mère : le stérilet. Je crois que je vais effectivement tenter le DIU hormonal, parce qu’au final, de tout ce que j’ai testé, rien ne me convient parfaitement, j’ai plus l’impression de m’adapter à une contraception que l’inverse et c’est chiant.
      (les contraintes, ça fait parti du jeu, mais en avoir le moins possible, c’est mieux).
      Et effectivement, devoir négocier avec sa gynéco, j’ai du mal à comprendre, je finis par me demander si cela n’est pas générationnel… :-/

  12. a écrit

    Je ne prends plus la pilule depuis …fiou… car je suis célibataire et donc j’en suis toujours à des rapports protégés. Et d’ailleurs pour les récalcitrants de la capote il suffit de balancer « je prends pas la pilule et période d’ovulation (c’est clear blue qui l’a dit) ». Parce que je limite au max l’apport pharmaceutique dans mon corps. Par contre dès que j’aurais une situation stable, clair que la pilule je la reprends. En plus à chaque fois j’ai plutot remaigri avec (il parait que c’est le contraire).

  13. Melanie a écrit

    Coucou ! Ben moi je suis comme toi, la capote je pense que c’est ce qu’il y a de plus efficace. La pilule je l’ai prise pendant des années, certaines m’ont rendue malade, d’autres fait grossir. Résultat, aujourd’hui j’attends mon 3ème petit bout, le dernier. Je sais qu’après mon amoureux et / ou moi passerons par une situation définitive car je ne veux plus d’hormones ou de corps étranger dans mon corps. Je me renseigne pour une ligature des trompes, on verra :)

Laissez votre commentaire!