Sur les toits de Paris avec Hélène…

Par | le 13 avril 2012

Hélène inaugure une série de billets que j’ai envie de rédiger depuis un petit moment : une série sur les Batignolles, quartier ou je vis depuis maintenant plus d’un an et que j’affectionne tout particulièrement. Et Hélène est non seulement la créatrice de la jolie marque Sur les toits de Paris, mais également une voisine. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer :).

J’ai donc rencontré Hélène autour d’un verre aux Puces des Batignolles pour parler chiffon, laiton, création et inspiration.

Depuis quelques mois, elle a quitté son poste dans le marketing chez Une (oui, oui, le maquillage) pour se consacrer entièrement à sa marque. Avec un statut d’auto-entrepreneur, elle s’occupe de tout dans sa nouvelle société : le développement de sa marque, l’idéntité visuelle, rechercher un bureau de presse, développer la clientèle, gérer la création des produits. Elle a donc des journées très pleines.

Après plusieurs collections comme Alchimie ou Etoiles (dont je possède un joli bracelet), elle continue de s’inspirer de ce qu’elle voit dans les magazines et garde toutes les images qu’elle aime dans de gros classeurs, pour le côté virtuel, c’est naturellement qu’elle a adopté Pinterest :)
Elle se promène dans Paris en vélo, s’arrête pour prendre des photos de la capitale, des atmosphères, des toits, et elle sort son carnet pour croquer ce qu’elle voit.
Elle m’a avoué avoir quitté son job sans trop de crainte, bien plus contente de pouvoir enfin faire ce qu’elle avait envie que de rester dans un bureau et dans un métier qui ne lui correspondait plus vraiment. Et ses études de chimie ne lui ont finalement pas trop servie (étrangement, je connais un paquet de personnes qui bossent dans un univers qui n’a strictement rien à voir avec leurs études)

Elle trouve également l’inspiration quand elle se déplace chez ses fournisseurs : il y a souvent des pierres, des couleurs qui lui plaisnet, qui lui donne envie de la travailler, et de composer autour.  Ce sont aussi les autres créateurs, les grands noms de la couture qui l’inspire autant que ce qu’elle peut apercevoir dans la rue.
Régulièrement, elle retourne feuilleter ses anciens carnets de note. Parfois des associations d’idées se font entre des choses qu’elle a vu récemment et des choses qu’elle avait laissé de côté mais qui au final n’attendaient que cette rencontre pour se marier parfaitement ensemble.

Pour l’hiver prochain, elle a décidé de composer autour la pierre brute, peu ou pas travaillée, des couleurs un peu lavées, des choses très minérales avec une thématique autour de l’aquarelle et des couleurs adoucies, voire diluées avec un mélange de couleurs froides, du violet, du bleu… Du coup, je n’ai qu’une seule envie : découvrir sa nouvelle collection!

3 Commentaires

Léonore on 15 avril, 2012 at 15:25.

Coucou, je trouve que cet article est très sympa et qu’il donne envie de découvrir la marque.

Ps: une petite faute de frappe s’est glissée sous la photo avec la fleur jaune : <>

Bises

Répondre

Laissez votre commentaire!